Il y a quelques semaines, un drame familial a touché le Québec en entier alors qu'une jeune fillette de 7 ans, de Granby, a perdu la vie après avoir été martyrisée par son père et sa belle-mère. La jeune fille a succombé à ses blessures, alors qu'elle aurait été séquestrée, ligotée et bâillonnée. 

Le père et la belle-mère de la jeune fille ont été arrêtés lorsqu'elle a été transportée à l'hôpital. Des accusations de séquestration ont été portées contre l'homme de 30 ans, tandis que sa conjointe de 35 ans fait face à des accusations de séquestration et de voies de fait graves.

Ce jeudi, le dossier des suspects était de retour devant le tribunal pour l'enquête sur remise en liberté, une procédure de formalité qui va permettre de fixer les autres dates d'audiences.

Selon La Presse canadienne et le Journal Metro, le ministère public a indiqué que suite au décès de l'enfant, il pourrait y avoir d'autres accusations soit de négligence causant la mort ou bien homicide involontaire coupable.

Cependant, ce n'est pas aujourd'hui que ces accusations vont être déposées puisque la Couronne doit attendre le résultat et l'analyse du rapport d'autopsie qui n'est pas encore prêt, selon ce qu'a mentionné le porte-parole du Directeurs des poursuites criminelles et pénales, Jean-Pascal Boucher, à TVA Nouvelles.

Étant donné que le dossier ne peut avancer pour l'instant, la cause va être reportée à une date ultérieure.

On rappelle que trois enquêtes ont été lancées dans ce dossier, soit celle de la Sûreté du Québec, celle interne du CIUSS de l’Estrie et celle demandée à la commission des droits de la personne et de la jeunesse.

La Couronne travaille présentement en collaboration avec les enquêteurs de la Sûreté du Québec pour recueillir des éléments de preuves. 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter