La fin de semaine a été bercée par le bruit des voitures du Grand Prix du Canada qui roulaient sur le Circuit Gilles-Villeneuve. Le pilote Lewis Hamilton a été déclaré vainqueur. Mais cette septième victoire pour lui à Montréal est assez controversée.

C'est Sebastian Vettel qui menait la course, mais il a reçu une pénalité de 5 secondes pour être sorti de piste au 48e tour. Il a maladroitement essayé de revenir sur la piste par la suite, directement devant Hamilton. Selon le règlement sportif, lorsqu'il y a sortie de piste, le pilote devrait laisser l'espace d'une voiture quand il reprend sa trajectoire, ce que Vettel n'a pas pu faire.

Et le pilote allemand se sent bafoué. « Non ! Non! Non ! On nous vole la course ! Il faut être aveugle pour penser qu’on peut sortir dans l’herbe et contrôler où on va. C’est injuste », a dit Vettel à la radio. Le trophée en aluminium de conception québécoise lui est glissé entre les mains.

Dû à cette controverse, la performance du pilote québécois Lance Stroll, qui a seulement 20 ans, est presque passée inaperçue. Il s'est classé en neuvième position.

Mais Sebastien Vettel n'est pas le seul à se sentir malheureux à la fin de ce weekend, alors que des commerçants de la rue Sainte-Catherine auraient perdu 50% de leur chiffre d'affaires comparativement au dernier Grand Prix. La rue était en travaux, ce qui a découragé plusieurs touristes à aller visiter les restaurants et boutiques qui s'y trouvent.

Heureusement, certaines personnes ont eu plus de plaisir que d'autres, alors que le champagne coulait à flot à certains endroits de la rue Crescent. Plusieurs vedettes ont été aperçues en ville, dont PK Subban, Adam Sandler, Rob Schneider et Harvey Keitel, qui ont pris un verre ensemble.

Cette fin de semaine sous le soleil aura eu beaucoup de hauts et de bas.

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter