Depuis la légalisation du cannabis au Canada le 17 octobre dernier, la Société québécoise du cannabis (SQDC) en a vu de toutes les couleurs. On se rappelle que dès les premières journées, les gens faisaient la file à l'extérieur des succursales pour aller s'acheter du cannabis légal. En moins de 24h, la SQDC a effectué 40 000 transactions et elle n'était pas du tout prête à un tel engouement. 

Dès la première semaine de légalisation, la SQDC a connu d'importantes ruptures de stock et depuis c'était la dégringolade. Des succursales ont fermé, les heures d'ouvertures ont été réduites, il n'y avait presque plus rien de disponible en ligne et le réapprovisionnement a pris plusieurs mois.

Aujourd'hui, après 6 mois d'ajustement, la SQDC a annoncé un nouveau projet-pilote pour sa succursale de la rue Sainte-Catherine à Montréal. Alors qu'elle n'était ouverte que du mercredi au dimanche, on apprend maintenant qu'elle sera ouverte 7 jours 7 à partir de lundi prochain.

« Le but de ce projet sera d’évaluer l’impact de cette mesure sur l’approvisionnement. Si cela fonctionne, l’ensemble du réseau pourrait ouvrir par la suite à la semaine », indique un porte-parole de la SQDC, Fabrice Giguère en entrevue au Journal de Québec.

Si le projet-pilote se passe bien, les autres succursales de la province pourraient aussi être ouvertes à tous les jours. On compte présentement 13 succursales au Québec et une 14e ouvre ses portes demain à Joliette.

Avec l'été qui arrive et la saison touristique qui commence, on imagine que la demande à la SQDC devrait augmenter, et ce, malgré que l'augmentation des prix de la semaine dernière. Maintenant, on espère simplement que les fournisseurs vont fournir.

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter