Dans ses efforts pour restreindre les rassemblements extérieurs dans la métropole et contribuer à la bataille contre la COVID-19, la ville de Montréal vient d'annoncer qu'elle ferme l'accès à l'île Notre-Dame ainsi que les stationnements du parc du Mont-Royal.

Cette nouvelle arrive quelques jours seulement après que la mairesse, Valérie Plante, ait dit ouvertement que la fermeture des parcs n'était pas exclue si la distanciation sociale n'était pas respectée.

L'abondance des gens dans les lieux publics extérieurs tels les parcs de la ville fait couler beaucoup d'encre depuis quelque temps, alors que le printemps se pointe le bout du nez et que certains semblent avoir de la difficulté à respecter les consignes émises par les autorités.

Montréal indique même qu' « en ce samedi ensoleillé du 4 avril, le parc du Mont-Royal a été largement fréquenté, notamment par des gens provenant de l'extérieur de la métropole, » et qu'ainsi, « la Ville doit prendre des mesures supplémentaires, qui sont effectives immédiatement. »

Il sera donc impossible pour quiconque de se stationner au parc du Mont-Royal ou d'accéder à l'île Notre-Dame.

« L'achalandage élevé sur l'île Notre-Dame faisait en sorte que les consignes de distanciation sociale n'étaient pas suffisamment respectées, » mentionne la ville.

Ce samedi, des rassemblements au canal Lachine auraient également provoqué l'intervention des forces policières. 

La traverse Atwater sera donc fermée jusqu'à nouvel ordre.

Montréal invite les gens à limiter leurs déplacements non essentiels et à fréquenter les parcs qui se trouvent près de chez eux s'ils souhaitent prendre l'air.

La ville indique également suivre les « recommandations émises par la Direction régionale de santé publique » et demande aux Montréalais de suivre ces dernières, la prévention des infections étant du devoir de tous.

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter