La disponibilité du matériel médical pour les travailleurs de la santé au pays alimente les conversations depuis le début de la crise entourant la COVID-19. Une cargaison d'équipement de protection était attendue ce vendredi 1er mai à l'aéroport de Mirabel et elle est arrivée en soirée, à bord du plus gros avion au monde. 

L'avion en question, le Antonov AN-225, est un appareil qui voyage depuis 1988 et a été produit en un seul exemplaire. 

Il était rempli d'items en provenance de la Chine, dont des blouses médicales, rapporte La Presse.

Sa présence en sols québécois étant plutôt rare, plusieurs se sont réunis à proximité des pistes de l'aéroport, à quelques dizaines de minutes de la métropole. 

Certaines photos et vidéos de l'atterrissage circulent présentement sur le web, plus impressionnant les uns que les autres.

L'avion format géant s'est posé au sol à 20h22, selon La Presse.

Certains se sont même rangés sur le bord de l'autoroute pour assister à l'événement.

Il devait initialement arriver au pays ce jeudi 30 avril, mais son départ de la Chine a été retardé. 

Avant d'entamer son périple vers le Québec, il s'est arrêté à Anchorage, en Alaska. 

Des stationnements près des pistes semblaient bondés de gens. 

L'équipement médical trouvera certainement preneur au Canada et au Québec. 

Ce vendredi 1er mai, le Dr Horacio Arruda a annoncé vouloir augmenter drastiquement le nombre de tests de dépistage qui sont faits de manière quotidienne au Québec. 

Ces mesures permettraient d'avoir une meilleure vue d'ensemble de la progression de la pandémie dans la province. 

Depuis le début de la crise, plus de 220 000 tests y ont été effectués.

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter