Ce bar de danseurs nus dont la réputation n'est plus à faire a été fréquenté pendant 40 ans, autant par les Québécoises que par des voyageurs de partout dans le monde. Mais cette automne, le 281 à Montréal va fermer ses portes pour de bon. 

Quoique la propriétaire soit ouverte aux acheteurs potentiels, l'immeuble où se sont tenues d'innombrables nuits enflammées sera démoli à l'automne 2020.

Il ne reste pas beaucoup de temps pour profiter d’un dernier lap dance dans cette véritable institution montréalaise. 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter