Un gynécologue de Montréal vient d'être radié pour trois ans de sa profession après avoir pris des photos de ses patientes pendant leur examen. Le Dr Craig Smith aurait utilisé son cellulaire pour prendre une photo des parties intimes d'une patiente, prétextant un message urgent auquel il devait répondre. Une amende lui a également été imposée.

L'homme de 45 ans s'est lui-même dénoncé de ce fait qui s'est passé en avril 2018 alors qu'il travaillait à la clinique Santé Mont-Royal, mais il aurait tenté l'expérience de nouveau une semaine plus tard en voulant photographier les seins d'une autre patiente. C'est cette dernière qui a porté plainte.

« La gravité des infractions, le lien entre les infractions et la profession de médecin, les répercussions de ces infractions sur la confiance du public, la protection du public et l’exemplarité commandent que [l’on] impose une période de radiation de trois ans ainsi qu’une amende de 3750 $ par chef d’infraction », rapporte le Collège des médecins du Québec (CMQ) dans sa décision rendue la semaine dernière, selon TVA.

Selon la loi en vigueur, il aurait pu écoper de cinq ans de radiation, mais le Conseil considère moins grave ces actes comparés à des attouchements qui ont eu lieu dans le passé et qui ont valu jusqu'à sept ans de radiation.

La clinique Santé Mont-Royal a d'ailleurs prévenus ses patients le 25 mars que « le Dr Craig Smith a fait l'objet d'une audience disciplinaire avec le Collège des médecins du Québec. Depuis, le Dr Smith ne travaille plus chez Santé Mont-Royal », en expliquant que ce dernier travaillait désormais chez Santé Family Médicine sur la rue Côte-des-Neiges.

Le médecin était membre de l'ordre depuis 2003 et après son trois ans de radiation, il devra désormais exercer sa profession sur des patientes féminines en présence d'une femme.

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter