Les chantiers de construction sont remis en branle depuis le 11 mai dernier au Québec. Les fins de semaine du dernier mois ont déjà donné lieux à plusieurs entraves majeures à Montréal. Chapeauté par le ministère des Transports, Mobilité Montréal vient d'ailleurs tout juste de faire paraître le détail des chantiers routiers majeurs de l'été 2020.

Camions de construction, cônes orange et signaleurs routiers reprennent du service dans la métropole, et ce, jusqu'à l'automne.

C'est plus de 38 chantiers qui attendent les Montréalais et les touristes cet été. Planifier ses déplacements à l'intérieur de la ville pourrait donc s'avérer fort utile.

Pour faciliter le tout, le ministère des Transports a fait paraître, le 18 juin, le document « Chantiers majeurs été 2020 ».

À l'intérieur, une multitude de cartes montrent en détail les secteurs ou seront réalisés des travaux routiers.

L'échangeur Turcot sera sans surprise impacté, tout comme le pont Samuel-De Champlain et l'autoroute Bonaventure.

À noter aussi que le document fait état d'un « blitz de travaux » sur l'autoroute 10 et l'autoroute 15 les fins de semaine de juin et de juillet.

Le centre-ville, quant à lui, compte à lui seul onze chantiers.

Pour les usagers du transport en commun, des mesures préférentielles seront mises en place pour faciliter la navigation des autobus à travers les chantiers.

L'an dernier, Mobilité Montréal, qui « travaille pour atténuer les effets des chantiers routiers sur la circulation », avait réussi à éviter près de 400 entraves, du printemps 2019 au printemps 2020.

Les ajouts des voies piétonnes et cyclables temporaires à travers la métropole contribuent aussi au casse-tête des automobilistes en ce moment, tout comme les nombreux changements de signalisation. 

Rappelons que Projet Montréal, le parti de la mairesse Plante, avait fait de la mobilité son objectif premier lors de son élection en 2017. 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter