La Société québécoise du cannabis (SQDC) a connu des hauts et des bas depuis sa création. On en a beaucoup entendu parler, notamment pour son manque de produits en magasin. Mais maintenant, c'est son manque de salaire envers ses employés qui est au coeur du problème. Les employés de la succursale de Rosemont-Petite-Patrie viennent d'obtenir un mandat de grève.

C'est le premier litige du genre qui touche la SQDC depuis que ses succursales vendant du cannabis ont ouvert leurs portes il y a neuf mois. Les 21 employés de Rosemont-Petite-Patrie ont voté à l'unanimité pour cette grève de type illimité.

Ils sont syndiqués avec les Travailleurs unis de l'alimentation et du commerce (TUAC), qui est affilié à la FTQ. Les employés seraient sous-payés comparés à d'autres sociétés d'État selon le syndicat. « Pour les dirigeants, ils comparent les salaires aux sociétés d'État, mais pour les salariés, on va les comparer à d'autres domaines », comme le commerce détail, a expliqué le président du conseil provincial des TUAC-FTQ, Antonio Filato, selon La Presse.

Le syndicat et le patronat se sont rencontrés à plusieurs reprises et certains litiges auraient été réglés, mais aucun concernant le salaire ou les vacances. Les employés gagnent présentement 14$ de l'heure dans les filiales de la SQDC.

Mais le but de ces employés ne serait pas nécessairement d'aller en grève, mais bien d'avoir de meilleures conditions de travail. « Le président du conseil provincial des TUAC, Antonio Filato, assure que ses membres ne voulaient pas en venir à voter en faveur d'un mandat de grève, mais qu'ils s'y sont résignés pour forcer le Conseil du trésor et la SQDC à débloquer davantage d'argent pour conclure cette première convention collective », a expliqué TUAC sur sa page Facebook.

Mais plusieurs internautes s'insurgent de cette demande des employés de la SQDC, alors que ceux de la Société des alcools du Québec (SAQ) se sont battus pendant longtemps pour avoir de meilleures conditions.

Si la convention collective va éventuellement de l'avant, les habitants de Rosemont n'auront pas à se déplacer pour aller se fournir dans d'autres succursales de la SQDC.

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter