Après la confirmation du déploiement des trottinettes électriques la semaine dernière, les Montréalais avaient vraiment hâte de pouvoir les essayer dans les rues de la métropole. Toutefois, l'arrivée de celles-ci a été retardée en raison de la pluie tombée sur la métropole. En effet, la compagnie qui les offrira en libre-service n'a pas pu effectuer tous ses marquages à temps sur la chaussée pour lundi matin, jour prévu de leur arrivée. Les trottinettes de Lime à Montréal seront pour plus tard.

Le lancement aura lieu mardi, selon Chris Schafer, le directeur senior du développement de la stratégie au Canada. « Nous enverrons un avis aux médias au sujet de notre lancement à Montréal de scooters électriques (trottinettes) prévu pour demain ».

Certaines des 240 places de stationnement pour trottinettes ont toutefois déjà été dessinées sur la chaussée depuis le 7 août. Il s'agit de bandes blanches avec un logo de trottinette dessus. Un futur utilisateur du service en a remarqué une près du métro Bonaventure au centre-ville, dans l'arrondissement Ville-Marie.

Quand toutes les places réservées seront dessinées, les trottinettes seront officiellement lancées. Tu dois quand même avoir plus de 18 ans pour les conduire, porter un casque et avoir un permis pour conduire un cyclomoteur. La vitesse maximale de ces engins sera de 20 km/h. Les mêmes règles que celles des cyclistes pour le respect de la signalisation s'appliqueront aux utilisateurs.

Ville-Marie et la municipalité de Westmount seront les premières à accueillir ces trottinettes. Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension et Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce suivront quelques jours plus tard. Et dans un mois, ce sera Rosemont–La Petite-Patrie qui les accueillera. Les autres arrondissements ne seront pas de la partie cette année.

Leur arrivée dans ces cinq arrondissements de la ville ne fait pas l'unanimité. Plusieurs internautes craignent pour la sécurité des utilisateurs, malgré que Montréal ait adopté la réglementation la plus stricte au monde concernant ce moyen de transport.

Une mise au point sur le déploiement de ces véhicules non immatriculés et en libre-service sans ancrage à Montréal a eu lieu ce midi par le responsable de l'urbanisme, de la mobilité et de l'Office de consultation publique de Montréal au comité exécutif, Éric Alan Caldwell.

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter