Les autorités continuent de surveiller l'évolution rapide de la pandémie de COVID-19 et de mettre en place des mesures pour limiter sa propagation. Alors que Québec a annoncé la fermeture de plusieurs établissements, Montréal va envoyer une équipe à l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau pour sensibiliser les voyageurs à la maladie.

Lundi 16 mars en avant-midi, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a annoncé lors d'un point de presse l'envoi d'une équipe spéciale d'intervention à l'aéroport de Dorval. Dès 13h ce lundi, des professionnels de la santé publique seront dépêchés pour inciter les voyageurs à s'isoler durant 14 jours, tel que recommandé par les autorités sanitaires.

La directrice de la Santé publique de Montréal, Dre Mylène Drouin, était également présente et a expliqué que l'équipe agira comme « une deuxième douane » à l'aéroport. Tous les voyageurs, qu'ils viennent de l'international ou de l'intérieur du Canada, seront rencontrés.

En plus des consignes sur l'isolement volontaire, les intervenants conseilleront les voyageurs sur la marche à suivre en cas de symptômes.

L'équipe d'intervention donnera à chaque voyageur une feuille d'information, qui leur demande notamment de prendre leur température 2 fois par jour et de surveiller leurs symptômes durant leur isolement.

Les gens ayant voyagé seuls doivent s'isoler des autres personnes de leur domicile. Il est indiqué qu'elles doivent garder une distance de deux mètres en tout temps et porter un masque.

La directrice de la santé publique a également affirmé avoir demandé au gouvernement fédéral de lui fournir des masques et des thermomètres, afin que les agents déployés puissent les donner aux voyageurs.

Dans son allocution, Valérie Plante a insisté sur l'importance des mesures de quarantaine pour limiter l'épidémie. « Ce n'est pas optionnel, c'est sérieux », a-t-elle dit.

Les gouvernements du Québec et du Canada ont tous deux recommandé aux citoyens d'annuler tout voyage non essentiel à l'étranger. Toutefois, aucune mesure n'a été mise en place à ce jour pour réduire le nombre de touristes qui entrent au pays.

D'après Radio-Canada, le premier ministre québécois François Legault a exprimé son désaccord face à cette absence de règlement sur les frontières.

D'après la directrice de la Santé publique de Montréal, les 11 cas confirmés dans la métropole ont tous comme source un voyage à l'étranger.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications