Hier, on a eu un petit rappel d'une des plus grandes catastrophes naturelles du Québec: la fameuse crise du verglas de 1998. C'est après une belle fin de semaine qui nous a fait espérer le printemps avec ses températures au-dessus de 10 degrés Celsius qu'on a eus le retour du lundi le plus violent: c'était pas juste lundi, c'était un lundi de pluie verglaçante et de pannes d'électricité majeures au Québec. 

Celle-ci a non seulement causé des fermetures d'écoles et de commerces dans l'après-midi, mais a également laissé plus de 313 000 clients d'Hydro-Québec sans électricité pour la nuit complète. 

Les plus touchés étaient définitivement les Laurentides, Laval et Lanaudière alors que, ce matin, c'était 243 000 clients qui étaient toujours sans électricité, soit 30% des comptes d'Hydro de ces régions.

Si c'est près de 15 000 clients qui ont retrouvé l'électricité au courant de la journée, les autres devront prendre leur mal en patience.

Malgré le fait qu'Hydro-Québec ait déployé plus de 425 équipes, la tempête de neige et des vents forts empêcheraient les employés d'Hydro de travailler aussi vite qu'espéré, selon Radio-Canada. Les Québécois pourraient donc avoir à attendre jusqu'à mercredi matin, selon ce qu'a indiqué ce midi la ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault.

 

Dans Lanaudière et les Laurentides, on prévoit également une quinzaine de centimètres de neige d'ici ce soir, alors que Laval devrait en avoir jusqu'à 10 centimètres.

Pour les personnes toujours sans électricité, plusieurs centres communautaires sont actuellement ouverts pour prendre une douche et utiliser l'électricité. Le Carrefour Laval sert aussi actuellement de refuge alors que l'Apple Store, qui recharge gratuitement les appareils Apple, est plein à craquer. 

Pour avoir plus d'informations sur la situation des pannes en temps réel au Québec. C'est ici

 

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter