La période des déménagements se rapproche de plus en plus et pour ceux qui ont choisi de ne pas renouveler leur bail sur l'île de Montréal, c'est une saison de recherche intensive qui est en cours. C'est mon cas, et pour trouver la nouvelle perle rare, je suis immédiatement allé sur les sites de petites annonces, comme j'ai toujours fait. Toutefois, cette année, c'est particulièrement difficile. 

Eh oui, je n'apprendrai à personne qu'il y a une grosse crise du logement dans Montréal actuellement. En fait, seulement 1,9% des appartements sont disponibles pour occupation selon ce que rapporte Le Devoir. C'est donc difficile pour tout le monde de trouver chaussure à son pied et parfois, même faire de gros compromis ce n'est pas suffisant. 

En fait, cette année, on peut trouver plusieurs appartements disponibles, mais ça vient avec une nouveauté; ce n'est pas le prix qui est indiqué en gros sur l'annonce, mais bien le mot « SWAP » ou échange. En fait, les gens ne veulent pas louer leur appartement et se ramasser sans lieu où déménager, alors un peu comme une offre d'achat conditionnelle, on a développé un système gagnant: échanger un appartement contre un autre. 

Eh oui, les locataires ont pris les choses en main et maintenant! Plusieurs personnes refusent de prendre le risque de se retrouver à la rue en juillet et refusent donc de changer d'appartement, sauf si quelqu'un « SWAP » avec lui.

Voici quelque-un des nombreux exemples: 

Il y a évidemment des avantages et des désavantages à un tel échange. Les avantages, c'est que personne ne se retrouve à la rue et qu'il y a une belle collaboration entre les locataires. De plus, les propriétaires ne peuvent pas se servir de la crise pour augmenter les prix considérablement entre deux locataires.

Toutefois, ce type d'échange n'est pas très avantageux pour les gens qui voudraient bien emménager à Montréal, mais qui n'ont rien à offrir en échange ! Pour ces gens-là, ça devient excessivement difficile et leurs options sont minces.

De plus, les proprios sont aussi souvent mécontents, parce qu'ils perdent le droit de choisir les nouveaux locataires, de faire des rénos et d'augmenter les prix. Pour les voisins, ça peut aussi être irritant. Je pense par exemple aux blocs qui choississent seulement des locataires calmes ou d'un certain âge, et tout est possible avec les « SWAPS ». 

Il faut dire que dans la situation actuelle, on peut comprendre pourquoi le « SWAP » d'appartements est une pratique en vogue. Si tu as envie d'embarquer, je te conseille d'être clair sur ce que tu recherches, d'écrire tes critères importants, et de simplement répondre aux annonces des autres si tu es certain de toi-même répondre à leurs critères. Plusieurs locataires sont assez découragés du nombre de demandes d'échange qui ne tiennent pas la route. 

Source

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter