Tous les Montréalais connaissent la rue Sainte-Catherine, qui devient piétonne dès le printemps et jusqu'à l'automne. On aimerait tous avoir la même dans notre quartier, surtout avec ses boules suspendues. Ce n'est pourtant pas la seule, et on vient d'annoncer qu'il y en aurait quatre nouvelles rues piétonnes à Montréal dès l'an prochain.

Les habitants de l'île adorent marcher et découvrir des lieux publics. C'est pourquoi, depuis 2015, 15 nouvelles rues piétonnes ont été aménagées dans le cadre du Programme de rues piétonnes et partagées.

Ces rues s'ajoutent aux quelques 50 déjà existantes sur l'île, qu'elles soient temporaires, saisonnières ou permanentes. Il y a à Montréal plus de 8 km de rues qui vont du tronçon à la zone piétonne.

« Ces quatre nouveaux projets permettront de poursuivre la croissance des rues piétonnes et partagées, mais surtout de créer des lieux de rencontres animés et imprégnés de l'identité des quartiers pour en stimuler la vitalité », a affirmé le responsable de l'urbanisme, de la mobilité et de l'Office de consultation publique de Montréal, Éric Alan Caldwell, par voie de communiqué.

Voici donc où tu pourras marcher dans la rue ou de manière plus sécuritaure l'été prochain:

La rue Jean-Brillant, Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce

Ce projet de rue partagée vise à piétonniser la partie de la rue longeant le parc Jean-Brillant. Cela agrandira l'espace vert du seul grand parc dans le coin et créera un espace public. La largeur de la rue sera diminuée, ce qui permettra aux milliers de piétons qui l'empruntent chaque jour, notamment pour se rendre à l'Université de Montréal (UdeM) d'être plus en sécurité.

La rue Island, Sud-Ouest

Les résidents de Pointe-Saint-Charles pourront se réapproprier la rue Island qui relie le canal de Lachine, le cœur commercial et institutionnel de la rue du Centre, ainsi que le pôle culturel, sportif et communautaire de la rue Grand Trunk. Il y aura un meilleur partage de la route entre les usagers et des places garnies de végétaux et de mobilier en plus d'une voie sinueuse visant à réduire la vitesse de la circulation.

La réflexion se poursuit cette année pour déterminer les aménagements à venir, le mobilier urbain et l’animation souhaités, en été, comme en hiver.

Le village du Sault-au-Récollet (boul. Gouin), Ahuntsic-Cartierville

Il y aura également l'été prochain une rue partagée au cœur du site patrimonial de l’Ancien-Village-du-Sault-au-Récollet. Situé dans l'arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, le projet fera 425 mètres.

Le projet vise notamment à favoriser une destination touristique dans le nord de la ville et de faire découvrir ce lieu qui longe la rivière des Prairies classé comme l’une des 10 destinations patrimoniales inscrites au Parcours Riverain de la Ville de Montréal.

La rue Bellerive, Mercier-Hochelaga-Maisonneuve

Il y aura transformation de la voirie en un espace public sur le tronçon de la rue Bellerive entre Baldwin et Des Ormeaux. Cet espace agirait comme un chemin entre les parcs Pierre-Tétreault et la Promenade-Bellerive.

Les piétons et les cyclistes y retrouveront des aires de détente et de restauration mais aussi des activités, des marchés éphémères et du nouveau mobilier comme des tables à pique-nique couvertes. Il y aurait même de l'hébertisme de prévu dans le secteur.

La ville souhaite faire profiter les gens des beautés de l'agglomération.

 

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter