Ce mardi 5 mai, le gouvernement Legault a présenté sa mise à jour quotidienne de la situation entourant la COVID-19 au Québec. Une nouvelle mesure s'est d'ailleurs ajoutée à celles déjà dévoilées dans les dernières semaines. Les personnes âgées pourront désormais sortir, alors que certaines consignes de confinement seront levées. Une question par rapport aux rassemblements a alors été posée à Horacio et sa réponse a causé un peu de confusion auprès des Québécois.

Certains se demandent pourquoi ils ne peuvent pas se réunir entre amis, par exemple, pour un BBQ, tout en respectant les deux mètres de distanciation sociale prévus. 

À cette interrogation, le directeur national de santé publique, Horacio Arruda a répondu avec un peu d'ambiguité : « Ça va venir, décourageons-nous pas. »

Pour faire le point sur la situation, Narcity Québec est entré en contact avec le Service de police de la ville de Montréal (SPVM).

Rappelons que depuis mars dernier, les autorités policières peuvent distribuer des rapports ou constats d'infraction pouvant mener à des amendes entre 1 500 $ et 6 000 $ pour ceux qui contreviennent à la Loi sur la santé publique

Selon l'inspecteur André Durocher du SPVM, « il faut se rappeller pourquoi ces mesures ont été mises en place ».

Les autorités ne peuvent intervenir auprès d'amis ou de familles n'habitant pas à la même résidence et respectant les deux mètres de distanciation sociale prévus s'ils se trouvent sur un terrain privé, à l'extérieur de la résidence. 

Donc, des amis se trouvant dans la cour arrière d'une maison et respectant les consignes de distanciation physique ne contreviennent pas à la loi.

Par contre, le SPVM est clair dans ses indications. Se réunir en ces temps tumultueux, « ce n'est peut-être pas l'idée du siècle ». 

Après quelques verres ou une bonne bouffe, il est facile d'oublier les consignes.

« On met ça en place pour être capable de retourner à la normale le plus vite possible », rappelle le policier. 

Le but de toutes ces mesures n'est pas de contraindre les gens, mais bien de pouvoir enrayer la propagation du virus et ainsi, retrouver un mode de vie normal.

Par contre, si un rassemblement a lieu à l'intérieur d'une résidence, c'est une toute autre histoire. 

Seuls ceux qui habitent ensemble peuvent s'y retrouver. 

Finalement, le SPVM ne passe pas par quatre chemins pour bien se faire comprendre.

« La règle la plus simple : respectez la distanciation sociale. »

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter