Attention, nous désirons vous avertir que cet article contient du contenu graphique qui pourrait choquer certains lecteurs.


Les calèches à Montréal font partie du paysage touristique depuis bien longtemps. Cependant, depuis quelques années, ce type d'attraction est grandement critiqué dans la métropole. D'ailleurs, un incident malheureux est survenu hier alors qu'un cheval de calèche s'est effondré à Montréal. 

En effet, des images de l'animal gisant sur le sol ont été captées et partagées sur Facebook. Le cheval aurait glissé sur une plaque de métal vers 23h00 samedi soir dans le quartier Griffintown, au coin de l'intersection de la rue William et l'avenue Richmond, selon CTV. 

Sur les images, on y voit le cheval étendu sur le sol, tandis que le cocher semble faire ce qu'il peut pour le relever. On l'entend s'impatienter devant la situation.

Le groupe Facebook Anti-calèche défense coalition a partagé la vidéo dénonçant la situation. 

« Encore deux mois avant l'interdiction du 31 décembre 2019 et les chevaux souffrent jusqu'à la fin », peut-on lire sur la publication. 

Le groupe de défense espère qu'il y aura une enquête dans cette histoire. Par contre, aux dernières nouvelles, le SPVM ne compte pas ouvrir d'enquête, alors qu'il n'y aurait aucun signe de maltraitance sur l'animal. 

Plusieurs ont commenté la publication alors qu'ils s'inquiètent pour l'animal et affirment avoir vraiment hâte à la fin 2019 lorsqu'il n'y aura plus de calèches à Montréal.

En effet, en avril dernier, la mairesse Valérie Plante avait annoncé que les calèches allaient officiellement être interdites dans les rues de Montréal à partir du 31 décembre 2019. 

À partir de cette date, les chevaux seront pris en charge par la SPCA et seront placés dans des refuges ou dans des familles adoptives. Quant aux cochers, une compensation financière de 1 000$ leur sera accordée et ils recevront de l'aide pour regagner le marché du travail. 

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter