Dimanche, le 22 septembre, avait lieu le Marathon international Oasis de Montréal. Ce sont quelque 10 430 coureurs qui ont envahi les rues de la ville pour l'occasion. Les athlètes avaient le choix de courir les 42 km complets de l'épreuve ou bien de faire un demi-marathon, soit 21 km. Au lendemain de l'événement, le bilan se voit assombri alors qu'un accident tragique est survenu. En effet, un jeune coureur est décédé lors du Marathon de Montréal, suite à un malaise cardiaque. 

Patrick Neely, un participant de 24 ans, qui courait le demi-marathon aurait fait un arrêt cardiorespiratoire alors qu'il était à seulement 1km du point d'arrivée, selon La Presse

De nombreux témoins qui étaient sur les lieux sont rapidement intervenus lorsque l'athlète s'est effondré sur le sol. D'ailleurs, une femme qui a vu la scène a raconté son témoignage sur sa page Facebook. 

Il semblerait que Patrick Neely a d'abord eu une faiblesse et se serait cogné la tête en tombant. « Une policière appelle une ambulance. Il est perdu. Son rythme cardiaque est horrible. Il n’a plus de pouls. Il devient bleu. » écrit la témointe, Josée Gagnon.

Plusieurs passants ont tenté de le secourir en lui faisant un massage cardiaque ainsi que des manoeuvres de réanimation.

Selon Josée Gagnon et d'autres témoins, les secours ont pris beaucoup de temps à arriver sur les lieux. Les policiers qui étaient présents n'avaient pas de défibrillateur, et c'est seulement lorsque les premiers répondants et Urgences-Santé sont arrivés que le jeune homme a reçu les soins adaptés. 

Les ambulanciers l'ont ensuite transporté dans un centre hospitalier où il reposait dans un état critique. Son décès a ensuite été confirmé. 

L'organisation du Marathon, qui était responsable de la sécurité, n'a pas encore commenté cet accident.

Cet événement n'est pas le seul à avoir entaché le Marathon de Montréal, alors que celui-ci a connu un mauvais départ. En effet, le coup d'envoi a été retardé de près d'une heure. 

L'organisation s'est excusée sur sa page Facebook et a expliqué que c'était en raison d'un problème lié à la fermeture des rues qui compromettait la sécurité des participants.

« Nous sommes sincèrement désolés pour les retards au départ de cette édition 2019 du Marathon. Notre priorité était de s'assurer que tout soit sécuritaire pour nos coureurs », peut-on lire sur la publication. 


Il y a des histoires partout! Si tu as un scoop à partager, envoie-nous un message, une vidéo ou une photo à @Narcityquebec sur Instagram ou Facebook.

 

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter