Le 23 juillet dernier, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) avait lancé un appel à la population afin d’identifier un homme. Il était recherché pour avoir proféré des insultes racistes et misogynes à l’égard d’une femme d’origine algérienne, sur le boulevard Saint-Laurent dans l’arrondissement d’Ahunstic-Cartierville. 

C’est maintenant fait; le SPVM a confirmé sur son compte Twitter que l’homme avait bel et bien été identifié.

Julien Lévesque du SPVM a affirmé à Narcity que « les informations qui nous ont été transmises par le public nous ont permis d’identifier un homme. »

« Il a été rencontré par les enquêteurs, mais nous ne pouvons donner plus d’informations, pour ne pas nuire à l’enquête en cours », précise-t-il.

La dame venait de récupérer sa petite fille de la garderie du quartier, lorsque ce dernier se serait arrêté après avoir entendu la mère parler en arabe à sa fille.

Une partie de l’altercation filmée par la présumée victime montre l’homme s’approcher d’elle et la défier de le prendre en photo, tout en lui lançant des insultes peu flatteuses. 

L’homme se penche par la suite vers la petite fille de trois ans en lui demandant s’il pouvait « fourrer [sa] mère, enfant de salope. »

En entrevue à La Presse, la présumée victime a confié que l’homme « était très agressif », mais qu’il ne l’avait pas touché physiquement.

« Ce qui m’a le plus touchée, c’est mon enfant. Il a touché à quelque chose à l’intérieur de moi-même », a-t-elle dit au journaliste. Tout ce qui m’importait était la sécurité de ma petite. Et je pensais à ce que je devrais faire s’il nous attaquait. »

Tous les partis politiques à Québec ont tenu à dénoncer les gestes islamophobes de l’homme, alors que l’opposition a laissé savoir qu’elle souhaitait que le gouvernement Legault redouble les efforts pour lutter contre le racisme.

 

 

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter