Ce dimanche soir 26 avril, un incendie majeur a ravagé l'Académie Sainte-Anne, une école primaire privée de Dorval, dans l'ouest de l'île de Montréal.  

C'est vers 21 h 20 que les flammes auraient commencé. Rapidement, une première alarme a été déclenchée et les pompiers du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) se sont rendus sur les lieux. 

Située à l'intersection du boulevard Bouchard et l'avenue de l'Académie, il semblerait que l'incendie ait rapidement pris de l'ampleur. 

Les flammes s'élevaient à l'extérieur du bâtiment et la fumée était visible à des kilomètres à la ronde. 

En 45 minutes, le niveau d'alerte a monté et une cinquième alarme a été déclenchée, vers 22 h 15, déployant ainsi environ 130 pompiers sur place pour maîtriser l'incendie.

De nombreux témoins se sont aussi déplacés sur les lieux, capturant des images de la scène. 

 

 

 

Selon Karine Huard, chef de section au SIM, la cause de l'incendie demeure inconnue pour l'instant. « Une enquête est en cours présentement et on devrait avoir plus de développements à ce sujet aujourd'hui », a-t-elle affirmé à Narcity.  

Au moment d'écrire ces lignes, l'intervention n'est toujours pas terminée et pourrait durer une partie de la journée. 

Les dommages évalués se chiffrent en millions de dollars.

Lundi matin, le président du Collège Sainte-Anne, Ugo Cavenaghi, a partagé une publication Facebook en réaction à l'événement. 

« Ce matin, l'école brûle encore. C’était assez impressionnant de voir ce feu impossible à maîtriser par plus d’une centaine de pompiers. Une très grande partie de ce bâtiment historique est partie en fumée. »

L'école de Dorval est un monument historique de la ville qui existe depuis 159 ans. 

M. Cavenaghi se montre optimiste alors qu'il affirme : « Après les pleurs et les larmes, il y aura reconstruction. »

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter