Des restaurateurs montréalais ont eu une surprise plutôt inattendue ce vendredi 26 juin, alors qu'ils ont appris qu'ils devraient retirer la terrasse de leur restaurant, qu'ils viennent tout juste d'installer pour débuter l'été et accueillir leurs clients.

C'est le Umami Ramen & Izakaya, établissement situé sur la rue Clark, à l'angle de Saint-Zotique, dans le Mile-Ex, qui a aperçu une petite note de la Ville de Montréal dans sa vitrine, indiquant l'ordonnance de retirer sa terrasse, ouverte depuis quelques jours seulement. 

Pour cause, une piste cyclable sera bientôt aménagée sur la rue Saint-Zotique. 

Après quatre ans à ouvrir cette terrasse et trois mois de fermeture forcée à cause de la COVID-19, les propriétaires du restaurant végétalien, Dominic St-Laurent et Cédric Charron, devront donc renoncer à cet aménagement.

M. St-Laurent s'est d'ailleurs entretenu avec Narcity Québec afin de faire la lumière sur la situation.

« On est tellement concentré sur nos opérations au quotidien, que tout ce qui sort de notre environnement près, on n'est pas habitué de voir ça arriver aussi rapidement », a-t-il indiqué d'emblée.

La vue de cette note collée à la vitrine de son restaurant l'a quelque peu surpris :

« C'est un peu singulier, de se faire coller ces informations sur notre vitrine, elles auraient pu s'envoler avec le vent [...] On faisait juste nous avertir qu'il y allait avoir des travaux. On devait savoir si ça avait un impact sur notre terrasse. »

Après plusieurs appels auprès de l'arrondissement, ils ont reçu la confirmation que l'installation d'un café-terrasse ne serait plus possible à leur emplacement.

« En fin de journée, la Ville nous a envoyé une information comme quoi l'arrondissement débuterait des travaux pour une piste cyclable. »

Le restaurant a également publié un communiqué via ses réseaux sociaux afin de commenter la situation et faire circuler son message.

« La réception de cet avis inattendu bouscule, de manière majeure, les plans de rouverture du restaurant après le confinement, et ce, à l’heure de la distanciation physique qui se continue. Nous avons ouvert notre terrasse sans réservation depuis deux jours seulement, et voilà, que l’on nous commande sa fermeture dès mercredi prochain », y indique-t-il.

Le Umami Ramen & Izakaya plaide également que « cet avis arrive dans un moment névralgique pour tout restaurateur [...] Ainsi, commander l’aménagement de cette piste cyclable, à l’heure où les restaurants espèrent reprendre leur souffle suite aux lourdes conséquences de la pandémie, est fort dommageable. »

Dominic St-Laurent nous explique d'ailleurs qu'il sera très difficile, voire impossible, d'opérer avec les capacités autant réduites en raison de la pandémie et du retrait des places prévues sur sa terrasse.

« Sans terrasse, nos opérations seront réduites de 75 % pour une saison estivale régulière, ce qui rend les opérations impossibles. »

D'ailleurs, le restaurant explique que ce n'est pas la piste cyclable en tant que telle qui dérange, les propriétaires étant eux-mêmes des utilisateurs réguliers du réseau de la ville, mais plutôt la manière de procéder.

« Ce n’est donc pas la piste cyclable en tant que telle qui nous dérange, mais le caractère improvisé et impératif de cet aménagement décidé sans préavis ou étude raisonnable des espaces occupés par les commerces sur ces rues. »

M. St-Laurent semble avoir espoir que l'information et son message, qui circulent aujourd'hui chez le public, fassent réagir les élus de son arrondissement. 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter