Tel qu'annoncé dans les derniers jours par les instances gouvernementales, les établissements de restauration de la province se doivent de s'adapter aux mesures de précaution face au coronavirus. Un restaurant de Montréal, le Licence IV, vient même de décider de fermer ses portes et donnera sa nourriture à l'Accueil Bonneau.

Le gouvernement Legault a demandé aux restaurateurs de la province de s'accommoder à la pandémie. En effet, ces derniers doivent désormais réduire leur clientèle à 50 % de leur capacité.

De plus, il a ordonné aux bars de tout simplement fermer leurs portes.

Face à cette annonce, le bistro de la rue Saint-Paul, dans le Vieux-Montréal, a décidé de fermer temporairement. Une bonne partie de sa nourriture, bien qu'elle aurait pu être congelée, a été donnée à l'Accueil Bonneau, un organisme qui vient en aide aux personnes en situation ou à risque d'itinérance.

Simon Longpré, chef exécutif de la place, a d'ailleurs été contacté par Narcity et a commenté la situation.

« J'étais en discussion avec mon patron et il m'a demandé quelle était la quantité de nourriture à donner et quand je lui ai fait part que c'est la moitié de notre chambre froide, il m'a demandé on fait quoi... Et les deux on a eu l'initiative de l'offrir à un organisme. Comme le Licence IV est juste à côté de l'Accueil, il a été facile de trouver à qui donner le tout, alors je suis entré dans leur cuisine et le chef est venu à ma rencontre », indique Simon Longpré.

Au total, 1500 $ de nourriture ont été donnés. 

Simon continue en se disant très heureux d'avoir « donné pour 1500 $ de nourriture fraîche, fruits de mer, viande, légumes, fruits, desserts ». Malgré qu'il aurait « pu tout congeler, [il] pense que c'est mieux d'aider [son] prochain ».

Lui et son patron sont d'accord sur un point : « Si personne aide personne, on ne va pas s'en sortir! »

Le Licence IV aurait d'abord prévu s'adapter aux conditions données par le gouvernement, soit de réduire de 50 % les capacités de sa salle, afin de pouvoir continuer ses opérations.

« Hier, on a placé notre salle en fonction de rester ouvert, mais au final, le coronavirus est trop sérieux pour rester ouvert et même à un mètre de distance, je ne pense pas que c'est ce qui va sauver notre clientèle. »

Toutefois, le sérieux de la situation entourant le virus aurait mené à la décision finale.

« Après discussion, l'idée de fermeture est arrivée. On préfère prendre deux semaines off que contaminer les clients, la nourriture et le staff. »

Le Licence IV n'est pas le seul établissement à devoir subir les dommages collatéraux de la COVID-19. 

La ville de Montréal semblait quasiment déserte ce lundi 16 mars en matinée. 

VIDÉO POPULAIRE Les métros, autobus et rues de Montréal sont pratiquement vides (VIDÉO)

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter