Tout le monde aime le Nutella, mais on trouve parfois que ce produit est un peu cher. On en achète de temps à autre pour se faire plaisir avec nos croissants et notre café. Mais un homme a trouvé une solution peu orthodoxe de s'en procurer et d'en faire profiter les autres. En effet, un Montréalais a dérobé plusieurs caisses de Nutella pour les revendre.

L'homme de 54 ans s'est rendu dans une épicerie Maxi de la région de Montréal en février dernier et est reparti avec quelque 200 pots de cette fameuse tartinade aux noisettes. Il aurait également volé des noix et des céréales.

« Henock Paul a fait le trafic de caisses de pots de Nutella sachant que ceux-ci ont été obtenus lors de la perpétration d’un vol », mentionne un document judiciaire rendu public dans les derniers jours au palais de justice de Montréal, selon TVA Nouvelles.

Il a été accusé de vol de Nutella, de noix et de céréales, ainsi que de trafic d’un bien criminellement obtenu. Il aurait tenté de revendre le Nutella, mais pas les noix et les céréales.

Henock Paul est libre jusqu'à sa comparution en cour en octobre. Il a été accusé par voie sommaire, et non pas au criminel, ce qui pourrait lui valoir quelques mois de prison en plus d'une amende.

Ça aurait été pour lui une autre source de revenus, car en plus de ces accusations, il attend également son procès pour vente de cannabis.

Le Nutella cause toujours des émois. En janvier 2018, les supermarchés français avaient fait une super promotion de 70% sur les tartinades. Cela avait causé des émeutes dans de nombreux supermarchés. Les clients s'arrachaient les pots en rabais, qu'ils pouvaient payer 2,15 $ plutôt que 7,25 $.

Mais Nutella, malgré son bon goût, est aussi reconnu pour son utilisation de l'huile de palme, qui créerait de la déforestation.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter