Les Montréalais ont de la visite inusitée ce samedi 30 mai, alors qu'une baleine à bosse a été aperçue dans le fleuve, près du pont Jacques Cartier.

Cette espèce, soit un rorqual à bosse, ne s'aventure habituellement pas autant en aval dans le Saint-Laurent. Ce serait même du jamais vu, selon Baleine en direct.

Elle aurait été aperçue près du port ce matin, rapporte Radio-Canada

D'ailleurs, il serait encore impossible de faire le lien entre le passage de ce rorqual et les apparitions à Québec ce mercredi, puis à Trois-Rivières et à Sorel, et ce, même si le tout semble vraisemblable.

Le Groupe de recherche et d'éducation sur les mammifères marins (GREMM) indique qu'une équipe du Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins (RQUMM) est sur les eaux du fleuve afin de tenter « d’évaluer la condition de l’animal et d’obtenir de meilleures images pour sa possible identification ».

Baleines en direct rappelle aux gens les quelques consignes de sécurité à respecter lors d'un événement du genre.

Le magazine indique que c'est une « occasion rare d'observer une baleine de la rive ici, en respectant les consignes de santé publique ».

Il demande aussi de garder une distance de plus de 100 mètres de la baleine lorsque sur les eaux du fleuve.

Le plus grand risque pour l'animal lors de ce périple vers l'ouest du fleuve est une collision avec les appareils qui naviguent sur les eaux, rapporte Radio-Canada avec les informations de Marie-Ève Muller, responsable des communications au Groupe de recherche et d'éducation sur les mammifères marins.

Normalement, ce type d'animal se promène plutôt dans les eaux de la Côte-Nord, comme à Tadoussac, point d'observation connu des touristes.

Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter