Hier soir, l'équipe des Raptors de Toronto marquait l'histoire en remportant son tout premier championnat depuis sa fondation, mais également en étant la première équipe à Canadienne à remporter un titre depuis 1993 dans un de nos quatre sports majeurs. En effet, les derniers titres des Canadiens remontaient à 1993, quand les Canadiens de Montréal et les Blue Jays de Toronto avaient été couronnés champions.

C’est par milliers que les Canadiens se sont déplacés pour aller voir les Raptors détrôner les doubles champions en titre, les Warriors de Golden State, en cette sixième partie. On se rappelle que les Warriors avaient gagné le précédent match qui était aussi décisif alors que l’équipe canadienne menait la série 3-1 avant ce dernier.

Un sixième match serré, que les Raptors de Toronto ont finalement remporté avec 114 points, contre 110. 

Partout à travers le pays, on festoyait, et Montréal ne faisait pas exception. Alors qu'un deuxième Jurassic Peel a été organisé, les Québécois se sont déplacés par centaines, malgré la pluie, pour écouter le match dans la rue.

Alors que l'équipe canadienne marquait l'histoire, les fans ont tous sauté de joie, lancé des feux d'artifice et festoyé dans la rue.

 

 

Toutefois, quand on parle de festivités de masse, on parle souvent de grabuge. Plusieurs ont comparé les festivités à celle de la Coupe Stanley à Montréal, en 1993. 

Dans plusieurs vidéos, on peut voir des fans dépasser les limites en montant sur des véhicules et lançant des objets. C'est les policiers anti-émeute qui ont dû intervenir avec des bombes lacrymogènes très tard dans la nuit.

 

 

 

Selon CBC, Manuel Couture, le sergent des relations médias au SPVM, aurait confirmé qu'il n'y a toutefois pas eu d'arrestations. 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter