Le Québec est une destination prisée par les amateurs de sports d'hiver, et ce, à travers le monde. Si bien que des touristes de partout viennent passer du temps dans la province durant l'hiver afin de s'adonner à des activités comme la motoneige. C'est ce qu'a fait un groupe de huit français, mardi soir, au Lac-Saint-Jean, où ils se promenaient en compagnie de leur guide, jusqu'à ce que la glace cède sous leur poids. Suite à cet incident, la Sûreté du Québec (SQ) a dû intervenir et a déployé une opération de sauvetage alors que cinq motoneigistes manquent toujours à l'appel.

L'événement s'est produit mardi soir, près de Saint-Henri-De-Taillon, au Lac-Saint-Jean. 

Selon la SQ, un premier motoneigiste serait tombé à l'eau lorsque la glace a cédé, mais ce dernier aurait été secouru par ses pairs, lesquels auraient ensuite contacté les autorités.

Un autre membre de l'expédition, un Québécois de 42 ans qui oeuvrait comme guide, est aussi tombé dans les eaux glaciales. Son décès a été constaté à son arrivée à l'hôpital. 

Les huit motoneigistes français ainsi que le guide québécois circulaient, selon les informations dévoilées pas la SQ, dans un secteur qui ne fait pas partie d'un sentier balisé. 

La Sûreté du Québec a déployé une opération de recherche d'envergure afin de localiser les cinq disparus. 

Leurs équipes de motoneigistes, de plongeurs et leur hélicoptère effectuent présentement des recherches dans le secteur de la Grande-Décharge et de Saint-Henri-de-Taillon à l'embouchure du lac Saint-Jean.

Les pompiers de la région se sont aussi joints aux autorités afin d'apporter leur aide.

Jusqu'à présent, rien n'indique que cet incident soit de nature criminelle. Un coroner a été déployé sur les lieux afin d'établir les causes et circonstances de l'accident.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter