La semaine dernière, une tempête automnale s'abattait sur le Québec et causait d'importants dommages sur le réseau routier. Provoquant des bouchons de circulation, des fermetures de routes et des dommages à bien des infrastructures, cette tempête a probablement chassé les dernières feuilles accrochées aux arbres, mais aussi l'électricité un peu partout dans la province. En effet, après un weekend où près d'un million de clients d'Hydro-Québec ont dû souper à la chandelle et se réchauffer sous des couvertures, la situation ne s'est toujours pas rétablie, alors que plus de 56 000 foyers québécois sont encore sans électricité, en ce lundi matin, 4 novembre.

Pour être plus précis, ce sont 6% des clients affectés par la panne de courant au départ qui sont toujours privés d'électricité. 

Plus de 1 400 employés ont été déployés en ce début de semaine afin de rétablir le courant où celui-ci fait encore défaut. La situation a donné beaucoup de fil à retordre à Hydro-Québec, qui se devait de couvrir pratiquement l'entièreté de la province avec ses effectifs, si bien qu'Hydro Ottawa, des travailleurs de Détroit et du Nouveau-Brunswick sont venus prêter main forte à ces derniers.

En ce 4 novembre, Montréal et les grands centres s'en tirent plutôt bien, tout comme la majorité du territoire. C'est en Estrie ainsi qu'au Centre-du-Québec et dans Chaudières-Appalaches qu'ils restent le plus de clients privés d'électricité. 

Hydro-Québec assure que « ses équipes travailleront sans relâche jusqu'à ce que tous les Québécois soient rebranchés.» Cependant, il est impossible pour l'entreprise de prévoir le délai de rétablissement.

Beaucoup de gens semblent avoir de la misère à digérer cette panne qui s'étire plus longtemps qu'à l'habitude. En effet, certains ont dû passer le weekend dans le noir et retourner vivre dans la pré-histoire pendant quelques jours, ce qui ne leur a vraisemblablement pas plu. Ces derniers ont aussi exprimé leur peur de perdre toute la bouffe dans leur frigo. 

D'autres, au contraire, ont souhaité remercier les équipes d'Hydro-Québec et les encourager en cette période de crise.  

Bref, ça a été un long weekend pour beaucoup de québécois plongés dans le noir et le froid qui se pointent tranquillement le bout du nez. Alors que la majorité des foyers québécois affectés par la tempête ont retrouvé le courant à l'heure actuelle, d'autres devront patienter encore quelques temps. 

 

 

 

 

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter