Mise à pied temporaire, réduction des heures de travail, retard de paiements de clients : dur de boucler les fins de mois en cette période de confinement et de crise économique. Le gouvernement du Québec a d'ailleurs annoncé ce mercredi que des prêts seraient accordés aux locataires québécois afin de leur venir en aide pour payer leur loyer.

Dans un communiqué de presse paru le 29 avril dernier, la Société d'habitation du Québec (SHQ), l'organisme gouvernemental dédié à combler les besoins en habitation, a annoncé deux importantes nouvelles mesures.

La première concerne les versements des loyers, qui semblent être le nerf de la guerre de plusieurs propriétaires, et tout particulièrement en cette période de pandémie.

Sur le groupe Facebook Propriétaires de plex à Montréal, qui compte plus de 4 000 membres, le paiement des loyers figure en effet actuellement comme la principale inquiétude chez les proprios.

Le gouvernement du Québec a donc créé une situation gagnant-gagnant en fournissant un prêt de 1 500 $, sans intérêts, aux locataires dans le besoin qui sera directement versé à leurs propriétaires pour payer le loyer.

Si tu as besoin de ce prêt, tu peux faire une demande d’ici le 15 juillet 2020. À noter que tu devras ensuite le rembourser d’ici le 1er août 2021.

Reste à l'affût, car le formulaire, pas encore disponible, le sera sous peu, sur le site de la SHQ.

La Corporation des propriétaires immobiliers du Québec, qui regroupe 25 000 propriétaires et gestionnaires, salue d'ailleurs cette nouvelle mesure.

Selon la CORPIQ, « la mise place de ce nouveau programme [va permettre] de distinguer rapidement les locataires de bonne foi de ceux de mauvaise foi. »

La SHQ a aussi pensé aux ménages québécois qui voient leur emménagement dans leur résidence principale ou leur logement compromis à cause de la pandémie.

Les personnes éligibles pourront recevoir un remboursement  d'une somme maximale de 2 000 $/mois pour les frais d'hébergement temporaire, et ce, pour deux mois maximum.

« De plus, une aide financière maximale de 1 000 $ sera aussi prévue pour couvrir les frais d’entreposage et de déménagement de ces ménages », nous apprend le communiqué.

De véritables petits coups de pouce qui réussiront peut-être à enlever un peu de poids sur les épaules de certains.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter