Le gouvernement de Justin Trudeau a annoncé plusieurs programmes d'aide financière depuis le début de la crise dans le but de venir en aide aux citoyens qui ont perdu leur source de revenus. Après la PCU qui a reçu de nombreuses demandes, le premier ministre a annoncé ce jeudi la mise en place de la Prestation canadienne d'urgence pour les étudiants (PCUE). 

Cette subvention va permettre aux étudiants postsecondaires et diplômés affectés financièrement par la COVID-19 de recevoir 1 250 $ par mois, de mai à août.  

La PCUE viendra aussi en aide à ceux et celles ayant un emploi, mais qui gagnent 1 000 $ ou moins par mois.

Cette nouvelle a fait réagir sur les réseaux sociaux. Certains pensent que cette mesure va décourager les étudiants à travailler cet été pour demeurer éligible à la PCUE.

À ce sujet, le chroniqueur spécialisé en finance personnelle Pierre-Yves McSween a donné une stratégie aux employeurs pour attirer les étudiants à travailler dans les mois à venir. 

Dans un live sur Facebook, tenu ce vendredi, McSween a expliqué comment les étudiants peuvent recevoir la PCUE tout en travaillant. 

« Les règles du jeu disent que l'étudiant optimise sa PCU étudiante, donc il reçoit 1 250 $ par mois, s'il gagne 1 000 $ et moins. Donc offrez des jobs à 1 000 $. » 

Il continue en expliquant qu'avec le nouveau salaire minimum de 13,10 $ de l'heure, un employé atteint la limite du 1 000 $ en travaillant 19 heures par semaine.

Le comptable propose donc aux entreprises d'offrir que des emplois à temps partiel et d'en faire leur stratégie pour mieux recruter. 

« Optimisez votre PCU étudiante, tout en travaillant un minimum et maximiser vos revenus. »

Il fait d'ailleurs le calcul : un étudiant pourrait gagner près de 9 000 $ de mai à août en appliquant cette méthode. 

Selon Pierre-Yves McSween, non seulement les étudiants vont pouvoir recevoir le 5 000 $ total de la PCUE, mais en plus ils pourront acquérir de l'expérience de travail et être rémunérés.

« Vous allez avoir l'expérience de travail, vous allez avoir le temps partiel, vous allez avoir la formation, pis vous allez avoir du fun. Pis en plus vous allez passer un bel été et tout ça va rentrer avec un beau 5 000 $ en cadeau », dit-il dans sa vidéo.

Il ajoute à l'intention des entreprises : « Présentement si vous offrez des jobs à temps plein, vous n'aurez pas de monde, si vous offrez des jobs qui dépassent le 1 000 $, vous allez pénaliser les étudiants. Donc offrez-leur le meilleur des 2 mondes : Une job de 19 heures par semaine à 13,10 $/l'heure. » 

À noter que la PCUE sera ouverte aux demandes à partir du mois de mai. Plus d'informations à ce sujet seront divulguées prochainement. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications