Les autorités de la santé publique du Québec se sont prononcées, ce mardi en fin de journée, par rapport aux scénarios entourant la COVID-19 et ont annoncé que le nombre de décès pourrait osciller entre 1 263 et 8 860 dans la province d'ici le 30 avril. 

Le gouvernement du Québec a dévoilé ces données pour « sensibiliser la population aux effets de la propagation potentielle de la COVID-19 dans la communauté et à l’importance de respecter les consignes de confinement et de distanciation physique recommandées. »

Il faut bien sûr être prudents avec ces projections, qui ont été faites en comparant la situation avec d'autres pays où le coronavirus fait des siennes, dont l'Allemagne, le Portugal et l'Italie, où l'heure est plus grave en ce moment. 

Le scénario optimiste a été fait à l'aide des données recueillies chez les Allemands, où le taux de mortalité est plus faible. 

Selon celui-ci, il y aurait 1 263 décès au Québec d'ici la fin du mois. 

Celui plus pessimiste, conçu en prenant en compte les statistiques de l'Italie, projette plutôt un total s'élevant à 8 860 morts.

Le nombre de cas totaux d'ici le 30 avril a aussi été évalué selon le même principe. 

Les situations au Portugal et en Italie ont été retenues pour ces projections. 

Selon celles-ci, le nombre de cas confirmés pourrait se situer entre 29 212 et 59 845.

De plus, le sommet de la propagation du virus, que François Legault a mentionné plus tôt aujourd'hui lors d'une conférence de presse, serait aux alentours du 18 avril prochain.

Par la suite, une « décroissance devrait être observée selon un taux estimé », indiquent les autorités gouvernementales.

En date de ce mardi 7 avril, 9 340 cas ont été confirmés dans la province. 

De plus, 150 décès des suites de la COVID-19 ont été observés.

Sur une note plus positive, pas moins de 95 186 analyses se sont révélées négatives jusqu'à présent.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter