Il peut arriver parfois de faire face à face à un cheveu dans sa soupe, lors d’une visite d’un restaurant. C’est pardonnable. En revanche, ce qui se passe en cuisine reste un monde inconnu pour la clientèle de ces établissements-là. Imagine que tu tombes sur une couple de rats en train de gambader dans le coin de la salle à manger. On parle souvent de restaurants insalubres à Montréal, mais il y en a aussi dans la région Capitale-Nationale qui ont reçu des amendes émis par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ). 

Que ce soit un un resto réputé et aimé de la population ou une pataterie du coin, aucun propriétaire n’est à l’abri de ces amendes qui peuvent être assez salées. En date d’aujourd’hui, 74 établissements avaient reçu des constats d’infractions. En tout, il s’agit d’une somme totale de 41 500 $.

Voici 12 établissements de la région de la Capitale-Nationale qui ont reçu des amendes.

Résidence Le Coulongeois

Total des amendes : 1 000 $

3 mêmes infractions :

« [L’établissement] a exploité un lieu visé qui n’était pas exempt de toute espèce d’animaux y compris les rongeurs et les insectes ou de leurs excréments. »

Hôtel Motel Colibri

Total des amendes : 1 000 $

2 mêmes infractions de 750 $ et 250 $

« [Le restaurateur] a exploité un établissement dont les équipements, le matériel et les ustensiles servant à la préparation et à l’entreposage des produits n’étaient pas propres. »

Les colocs Café resto

Total des amendes : 1 000 $

2 amendes au dossier respectivement de 750 $ et 250 $

« Le restaurateur] a exploité un établissement dont les lieux, les équipements servant à la préparation et à l’entreposage des produits n’étaient pas propres. (récidive) »

Et une autre :

« [L’employé] a vendu un produit conditionné en vue de la vente ne portant pas, sur le récipient, l’emballage ou l’enveloppe qui le contient, les inscriptions en caractères indélébiles, très lisibles et apparents pour révéler la quantité exacte du produit. »

Café du Cheminot

Total des amendes : 1 250 $

3 infractions différentes, respectivement de 750 $, 250 $ et 250 $

« [L’établissement] a détenu un produit altérable à la chaleur sans le refroidir sans retard ou sans le maintenir constamment à une température interne et ambiante ne dépassant pas 4 °C jusqu’à sa livraison au consommateur (récidive). »

Une autre pour ça :

« [Le restaurateur] exploite un établissement dont les lieux et les équipements servant à la préparation et a l’entreposage des produits n’étaient pas propres. »

Et une autre :

« [Le restaurateur] a détenu en vue de la vente, un produit altérable à la chaleur sans le maintenir constamment à une température interne et ambiante ne dépassant pas 4 °C jusqu’à sa livraison au consommateur. »

Résidence Charlesbourg

Total des amendes : 2 000 $

Une seule amende salée au dossier :

« [L’établissement] a exploité un lieu où est exercée l’activité de restaurateur sans être titulaire d’un permis en vigueur. »

Pub Saint Patrick

Total des amendes : 2 000 $

Une seule amende salée pour celui-ci

« [Le restaurateur] a exploité un établissement où l’on prépare, transforme et entrepose des produits en vue de la vente, sans y maintenir les locaux et le matériel propres (état généralise). »

Manoir des Petites Douceurs

Total des amendes : 2 000 $

Une seule amende au dossier

« [L’établissement] a exploité un lieu où est exercée l’activité de restaurateur sans être titulaire d’un permis en vigueur. »

Restaurant Le Parfum d’Asie

Total des amendes : 2 750 $

Deux infractions respectives de 750 $ et 2000 $

« [Le restaurateur] a exploité un établissement dont les lieux, les équipements, les ustensiles et matériel servant à la préparation et à l’entreposage des produits n’étaient pas propres. »

« [Le restaurateur] a exploité un établissement où l’on prépare, transforme et entrepose des produits en vue de la vente, sans y maintenir les locaux et le matériel propres (état généralise). »

LA POUTINERIE

Total des amendes : 1000 $

Deux amendes au dossier, soit une de 750 $ et l’autre de 250 $.

« [L’établissement] a détenu un produit altérable à la chaleur sans le refroidir sans retard ou sans le maintenir constamment à une température interne et ambiante ne dépassant pas 4 °C jusqu’à sa livraison au consommateur. »

Et

« Étant exploitant d’un lieu, les portes de ce lieu n’étaient pas ajustées de façon à empêcher l’entrée de toute espèce d’animaux y compris les insectes et rongeurs. »

SHOGUN SUSHI

Total des amendes : 1000 $

 L’établissement a reçu 4 infractions de 250 $ chacune. Dans tous les cas, le restaurateur a exploité :

« un établissement dont les lieux, les équipements et le matériel servant à la préparation et à l’entreposage des produits n’étaient pas propres »;     

« un lieu, où une ou des personnes affectées à la préparation des produits, au lavage ou au nettoyage du matériel et de l’équipement, ne portaient pas des vêtements propres utilisés exclusivement pour ce travail »;    

« un établissement dont les lieux, les équipements, le matériel et les ustensiles servant à la préparation et à l’entreposage des produits n’étaient pas propres »

et   

« Un lieu, ou une ou des personnes, affectées à la préparation des produits, au lavage ou au nettoyage du matériel et de l’équipement, ne portaient pas un bonnet ou une résille propre qui recouvre entièrement les cheveux ».

LES RESTO SPORTIFS DIPLOMATE

Total des amendes : 2000 $ 

« [L’établissement] a exploité un lieu où est exercée l’activité de restaurateur sans être titulaire d’un permis en vigueur. »

En voici un dernier, mais il ne s’agit pas d’un établissement de restauration, mais bien d’une ferme.

La ferme des Cantons

Total de l’amende : 2 500 $

« Étant gardien d’un animal, [l’établissement] ne s’est pas assuré qu’il ne soit soumis à aucun abus ou mauvais traitement pouvant affecter sa santé. »

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications