Une éducatrice de garderie pourrait être accusée de voies de fait sur un enfant. En effet, une propriétaire de garderie du secteur de Saint-Romuald aurait été arrêtée pour voies de fait mercredi.

La dame possédant la garderie « Chez Mamy Huguette », près de la ville de Québec, a été accusée d'avoir fait une victime de 7 mois. La petite fille aurait eu des lésions corporelles et la gardienne aurait omis de lui fournir les choses nécessaires à son existence.

Les parents du bébé se seraient présentés dans un centre hospitalier en fin de semaine concernant « un changement de comportement de l’enfant », d’après Jean-Sébastien Levan, porte-parole au Service de police de la Ville de Lévis (SPVL).

Le bambin aurait une fracture du fémur. L'origine de celle-ci étant inconnue des parents, un dossier de maltraitance a été ouvert dans cette affaire. L'arrestation fait donc suite à un signalement à la DPJ qui a fait déclenché une enquête au Service de police de la Ville de Lévis. 

La fille de la gardienne de 63 ans estime que « c’est sûr que ce n’est pas ma mère. L’inspectrice m’a dit que pour casser un fémur, ça prend une force énorme. C’est sûr que c’est un homme qui a fait ça. Le bébé aurait hurlé et je l’aurais entendu », croit-elle selon TVA.

Selon le site Ma garderie, la dame de 63 ans proposait un « milieu très sécuritaire, pas dans une cave » et un milieu de vie stimulant, dans une ambiance chaleureuse et enrichissante.

Les policiers ont interrogé la femme mise en arrestation, en plus de quelques témoins qui ont été rencontrés. L'accusée devait comparaître devant le juge aujourd'hui au Palais de justice de Québec.

 

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter