Dernièrement, la députée de Québec Solidaire dans la circonscription Taschereau à Québec, Catherine Dorion, a fait pas mal jaser dans la province. Alors qu'elle a été critiquée en raison de son habillement à l'Assemblée nationale lorsqu'elle portait des chaussures Dr.Martens et un t-shirt et de sa tenue à l'Halloween récemment, il semblerait que ses vêtements fassent encore un tollé ce jeudi. En effet, Catherine Dorion s'est fait refuser l'accès à l'Assemblée nationale à Québec en raison de son coton ouaté.

En effet, Catherine Dorion n'en est pas à sa première controverse en raison de sa tenue. À son arrivée au parlement l'an dernier, elle a fait réagir en raison de son look plutôt décontracté portant des chaussures Dr.Martens.

Par la suite, à l'Halloween, Catherine Dorion a partagé une photo d'elle vêtue d'une jupe et un tailleur avec des talons hauts au Salon rouge. Elle avait écrit en légende « Halloween». Depuis la publication a été effacée, mais certains l'avaient partagée aussi sur les réseaux sociaux. 

Cette photo a été grandement critiquée alors que des députés lui ont reproché de ne pas respecter le décorum. D'ailleurs le chef du Parti libéral, Pierre Arcand, s'est plaint au président de la chambre François Paradis afin que les règles de conduite des élus soient définies plus clairement, selon La Presse.

Il semblerait que cette polémique continue de soulever les débats puisque la députée solidaire Catherine Dorion se serait fait revirer de bord, comme on dit, au Salon bleu à cause de son coton ouaté. 

Selon des correspondants parlementaires à Québec, la vice-présidente de l'Assemblée nationale Chantal Soucy aurait affirmé à ce propos : « À un moment donné, il y a un décorum et ce n'est pas pour rien».

Catherine Dorion n'a pas encore commenté la situation. 

Plus de détails à venir. 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter