Les restaurants Chez Ashton sont devenus désormais un emblème de la ville de Québec. Tu ne peux pas passer par la vieille ville et ne pas faire d'arrêt dans l'un de ces restos pour déguster une bonne poutine. Cependant, il semblerait que depuis quelques mois, la chaîne de restauration rapide doive faire face à la pénurie de main-d'oeuvre importante qui sévit au Québec. Et on dirait bien qu'ils ont trouvé un nouveau moyen pour attirer les jeunes travailleurs. En effet, Chez Ashton offrira des bourses d'études à ses employés qui vont à l'école. 

Eh oui, la chaîne de restauration rapide a partagé, dans les derniers jours, plusieurs avantages qu'ils offrent à leurs employés, dont ces bourses d'études qui totalisent des milliers de dollars. 

En fait, c'est 24 000 $ qui sera remis à 28 employés différents de la chaîne de restauration qui vont soit à l'université, au Cégep, au secondaire ou bien à des élèves en formation professionnelle.

Voici ce qu'on peut lire sur la publication :

« Chez Ashton, on encourage les membres de notre équipe à étudier et à se dépasser! 😀🏆👨‍🎓👩‍🎓Cette année, 4 bourses de 2000$💰 seront attribuées aux universitaires, 8 bourses de 1000$ 💰aux élèves du collégial, et 6 bourses de 500$ 💰aux élèves en formation professionnelle! Notre personnel du secondaire aura également sa part : 10 montants de 500$ 💰seront tirés parmi ceux qui auront présenté leur candidature! »

Sur Instagram, Chez Ashton mentionne également d'autres conditions de travail qu'ils décrivent comme étant « sur la coche » pour tenter de recruter de nouveaux employés. 

On parle ici d'un boni annuel, d'une prime de référence et d'un rabais employés. 

Décidément, tous les moyens sont bons pour contrer cette pénurie de main-d'oeuvre.

On se rappelle qu'en novembre dernier, la chaîne de Québec avait d'abord annoncé que certaines de ses succursales allaient augmenter le prix de son menu pendant la nuit, afin d'offrir un plus gros salaire aux employés nocturnes.

La responsable des communications de Chez Ashton, Mylène Beaulieu avait alors confié à Narcity que les restos avaient un besoin criant de nouveaux employés. 

Ce n'est pas le premier restaurant à offrir des avantages de la sorte à ses employés pour les convaincre d'y travailler. Par exemple, en mai dernier, on apprenait qu'un aubergiste du Bas-Saint-Laurent payait ses serveurs 30 $ l'heure

Un autre restaurateur à Montréal a payé des vacances à Cuba à ses employés pour les récompenser et les motiver. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications