L'annonce avait fait beaucoup d'heureux plus tôt ce printemps, mais le projet tombe finalement à l'eau. Il n'y aura pas de ciné-parcs gratuits à Québec cet été.

C'est le maire Régis Labeaume qui a révélé la nouvelle ce vendredi 19 juin lors d'une conférence de presse. L'annulation fait suite à un refus de la part des distributeurs de films de permettre la projection gratuite d'oeuvres de leur catalogue.

M. Labeaume a lu une lettre qu'il a adressé à Patrick Roy, président des Films Séville, dans laquelle il ne cache pas sa colère face à la situation.

« Vous démontrez un manque flagrant d'empathie et de reconnaissance pour la population de Québec », a-t-il déclaré.

« Par votre refus de collaborer à la réalisation de ciné-parcs à Québec, vous privez les contribuables d'une activité que je qualifierais de petit bonheur en ces temps difficiles ».

Le maire a insisté sur le fait que Québec prévoyait payer tous les droits de diffusion des films.

Les distributeurs affirmaient que les ciné-parcs gratuits feraient concurrence déloyale aux salles de cinéma lors de leur éventuelle réouverture, une idée que M. Labeaume rejette. 

Il s'est par ailleurs dit déçu pour les citoyens de Québec, qui selon lui « adoraient l'idée » et étaient « super enthousiastes ».

On rappelle que 2 ciné-parcs devaient être installés à Québec, soit à Expo-Cité et à l'aéroport Jean-Lesage.

Les projections devaient avoir lieu du 2 juillet au 23 août.

Deux films devaient être présentés chaque soir, du jeudi au dimanche.

Parmi les oeuvres annoncées, il y avait Karaté Kid et Beverly Hills Cops.

À défaut de pouvoir aller voir un film gratuit cet été, tu peux toujours te rendre au ciné-parc du Marché Jean-Talon de Charlesbourg, qui ouvre cette semaine.

Par contre, tu devras payer 28 $ par véhicule pour assister à une projection.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications