Un événement sordide s'est produit à Québec ce mercredi 22 janvier, alors qu'un meurtre a été commis dans un hôtel du chemin Saint-Louis, à Ste-Foy, le Sépia. C'est peu avant minuit que les autorités ont été alertées de cet acte et se sont rendues sur les lieux pour découvrir le corps d'une jeune travailleuse du sexe de 22 ans originaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Le suspect, un homme de 51 ans nommé Eustachio Gallese, s'est rendu lui-même au poste de police pour se dénoncer après son acte. 

L'homme avait des antécédents criminels graves. En effet, il a été reconnu coupable du meurtre de son ex-conjointe en 2004. Il a alors été condamné à 12 ans de prison et a ensuite été remis en semi-liberté en 2016.

La victime serait donc Marylène Lévesque, une jeune Saguenayenne de Chicoutimi.

Elle habitait toujours au Saguenay, mais descendait quelques jours par mois à Québec pour travailler dans un club de massage érotique, le Gentlemen Paradise, rapporte Le Soleil.

Toujours selon eux, l'accusé a été client de l'endroit, avant de s'y faire interdire l'entrée. Il aurait par la suite offert de l'argent pour que Marylène aille le rejoindre dans une chambre d'hôtel à deux reprises, ce qu'elle a fait malgré sa peur, mentionne son ami au Soleil

C'est lors de cette deuxième rencontre à l'hôtel que l'homme aurait tué Marylène Lévesque. 

Les questions sont nombreuses par rapport à la remise en liberté d'Eustachio Gallese en 2016, qui aura finalement menée à un deuxième meurtre.

Le système judiciaire est présentement fustigé par plusieurs analystes et citoyens qui affirment que le fait de libérer sous conditions des auteurs d'actes aussi odieux représente un réel danger pour la société. 

La ministre de la Justice, Sonia Lebel, a d'ailleurs offert ses sympathies à la famille de la jeune victime au nom du gouvernement du Québec et a précisé que celui-ci souhaite « que lumière soit faite » dans cette affaire. 

Elle a aussi ajouté : « Les femmes doivent pouvoir se sentir en sécurité dans une société où nous aspirons à l'égalité entre les hommes et les femmes. »

Gallese a comparu devant le juge ce jeudi 23 janvier en après-midi et il fait maintenant face à des accusations de meurtre au second degré. Il sera de retour en cour à la mi-février. 

Plus de détails concernant l'événement sont à venir.


TENDANCE: L’endroit le plus « Instagrammable » (VIDÉO)

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter