Après maintenant près de deux mois en pause, le Québec se réveille tranquillement. Ce lundi 4 mai était la date butoir annoncée par le gouvernement Legault alors que la province entreprend son plan de déconfinement graduel et la réouverture de certaines entreprises au Québec

Et comme le premier ministre l'a répété : « graduel » est le mot d'ordre. Ce n'est pas parce qu'on a fait pause qu'on va maintenant peser sur play et reprendre le jeu de la vie comme avant. Cette reprise se fera au ralenti et avec de nouvelles normes. 

Les réouvertures annoncées vont s'étendre sur tout le mois de mai et ce lundi seulement quelques secteurs vont reprendre. 

D'abord certains commerces, puis quelques écoles, et ensuite d'autres secteurs économiques — mais avec des restrictions et pas dans toutes les régions. 

Afin d'y voir un peu plus clair, voici une liste de ce qui rouvre ce lundi 4 mai, au Québec.

Commerces : 

  • Les commerces de détail ayant un accès direct à l’extérieur habituellement utilisé par la clientèle. 

  • Les entreprises de la chaîne d’approvisionnement des commerces de détail. 

À noter que ce sont seulement les commerces qui se trouvent à l'extérieur de la communauté métropolitaine de Montréal (CMM) qui peuvent rouvrir aujourd'hui. 

La CMM comprend notamment les villes de Montréal, Laval, une partie de la Montérégie, de Lanaudière et des Laurentides. La réouverture de cette catégorie de commerces dans ces régions est prévue pour le 11 mai 2020.

Établissements scolaires : 

  • Ouverture pour le personnel des établissements scolaires pour que ceux-ci puissent contribuer à la préparation en vue du retour en classe. 

Régions où l'accès sera maintenant permis : 

  • les territoires des municipalités régionales de comté d’Antoine-Labelle, d’Argenteuil, des Pays-d’en-Haut et des Laurentides pour la région sociosanitaire des Laurentides;

  • les territoires des municipalités régionales de comté d’Autray, de Joliette, de Matawinie et de Montcalm pour la région sociosanitaire de Lanaudière;

  • le territoire des municipalités régionales de comté de Bellechasse, de L’Islet et de Montmagny, pour la région sociosanitaire de Chaudière-Appalaches;

  • la Ville de Rouyn-Noranda pour la région sociosanitaire de l’Abitibi-Témiscamingue. 

Dès lundi prochain, le 11 mai, d'autres établissements pourront rouvrir, si la situation demeure sous contrôle. 

Même si le déconfinement est désormais entamé, François Legault et les autorités de la santé publique rappellent aux Québécois de continuer à respecter les consignes. 

Les rassemblements intérieurs et extérieurs restent interdits et les déplacements non essentiels sur le territoire sont à éviter.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter