La Société Québécoise du Cannabis a finalement amorcé la mise en marché de nouveaux produits comestibles dans ses succursales le 1er janvier dernier. Parmi ceux-ci, les thés infusés au CBD ont piqué la curiosité de beaucoup de gens, si bien que je m'y suis intéressé un peu plus. Finalement, après quelques recherches, j'ai décidé d'aller en acheter, tenter l'expérience et partager cette dernière.

N'étant pas un consommateur régulier de cannabis, je ne savais pas du tout à quoi m'attendre. Je dois aussi dire que je suis plutôt anxieux et stressé dans la vie, si bien qu'il m'est plutôt difficile de « décompresser ».   

Avant d'aborder le sujet, il est important de faire la différence entre le CBD et le THC, qui sont tous les deux des éléments actifs retrouvés dans le cannabis. Le site de la SQDC donne d'ailleurs des indications claires à ce sujet. 

Le THC (tétrahydrocannabinol) est le cannabinoïde derrière les effets psychotropes et physiques, comme l'euphorie. Bref, c'est le THC qui va te donner un buzz et te donner l'impression d'être gelé. 

De son côté, le CBD (cannabidiol) est un élément qui ne donnera pas, ou très peu, de sensations semblables au THC, mais qui a plutôt un effet tranquillisant, et même de potentielles propriétés thérapeutiques.

Trois choix de saveurs sont offerts par la SQDC, soit un thé rooibos vanille, un thé vert décaféiné à la pêche et au gingembre et une tisane à la lavande et à la camomille. J'ai finalement opté pour celui à la pêche et au gingembre. 

Celui-ci est composé de thé vert décaféiné, de sucre, de gingembre, de feuilles de ronce, de pêche, de gomme d'acacia, d'huile de noix modifiée, de lécithine de tournesol et d'arôme naturel.

Chaque sachet de thé contient 10 mg de CBD, contre moins de 0,03 mg de THC, soit de toutes petites traces.

J'ai été assez surpris par le prix de ce produit, c'est-à-dire 16,80 $ pour seulement trois sachets. À ce prix, je ne m'attends à rien d'autre que des miracles!

Bref, après un déballage délicat du joli paquet rose bondé d'avertissements et de chiffres, j'ai fait bouillir de l'eau, rempli une tasse et fait infuser un sachet de thé entre trois et quatre minutes, tel qu'indiqué. 

Aussitôt, une belle odeur fruitée est venue charmer mon odorat. J'ai donc pris ma tasse, je me suis installé bien confortablement sur mon divan et j'ai pris mes premières gorgées. 

Alors que le site de la SQDC indique que le CBD peut prendre entre 30 et 60 minutes avant d'agir, j'ai ressenti les premiers effets de relâchement musculaire et de relaxation après seulement 20 minutes.

En effet, je me suis rapidement senti détendu et serein, mais sans aucun buzz, tel que celui souvent attribué au cannabis.

De plus, le thé est franchement bon. Un goût fruité de pêche avec une touche de gingembre, tout ça sur un fond de thé vert. 

Après environ une heure, j'étais si bien dans ma peau que j'ai décidé de troquer mon divan pour mon lit et, sans trop m'en apercevoir, je suis tombé dans les bras de Morphée pour le restant de la nuit.

Une situation assez inhabituelle dans mon cas, puisque je souffre de plusieurs troubles du sommeil. 

Je me suis donc réveillé le lendemain matin avec plus d'énergie qu'à l'habitude et sans ressentir les effets tranquillisants de la veille. Bref, j'étais prêt à entamer la journée du bon pied. 

Je suis conscient que les effets varient d'une personne à l'autre, mais de mon côté, je peux réellement attribuer ce que j'ai ressenti à la consommation de ce thé. 

Si comme moi, tu souhaites tenter l'expérience et est âgé de plus de 21 ans, tu seras peut-être déçu d'apprendre qu'il est assez difficile de mettre la main sur le thé de ton choix à la SQDC.

En fait, lorsque je me suis rendu à la succursale du centre-ville de Montréal, j'ai dû rebrousser chemin, faute d'inventaire. 

De retour à la maison, le site Web affichait une rupture de stock. 

C'est seulement une semaine plus tard que j'ai finalement pu passer ma commande et quelques jours plus tard, il ne reste déjà plus qu'une saveur. Bref, la SQDC semble encore avoir de la difficulté à combler ses inventaires.  

Somme toute, il me reste toujours deux sachets de thé à consommer et j'ai bien hâte de voir si l'effet sur mon sommeil sera aussi bon la prochaine fois.

Si tel est le cas, j'aurai peut-être trouvé le sauveur de mes nuits d'insomnie. À suivre...


Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement la position de Narcity Media sur le sujet.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications