MISE À JOUR, 19 juin 2019, 13h30 : Le père de Tim Gaudreau explique que celui-ci n'a pas plaidé coupable en appel.

Plus d'informations suivront lors du retour en cours de l'homme. 


Il y a deux mois, suite aux auditions à l'aveugle de La Voix 7, on apprenait que les quatre équipes, qui commençaient à se préparer pour les duels, ne compteraient pas toutes le même nombre de candidats. En effet, celle d'Éric Lapointe comptait seulement 11 candidats, alors que les juges en avaient chacun 12. La raison: un des candidats avait d'abord été sélectionné...Puis coupé au montage.

Drôle de situation pour La Voix, alors qu'un homme a réussi à passer entre les filets en étant sélectionné pour l'émission alors qu'il avait été jugé coupable d'accusations judiciaires graves: violence conjugale envers son ex-conjointe en 2017. Selon La Tribune, suite à du harcèlement par téléphone et message texte envers son ex-conjointe, « Tim Gaudreau s’est rendu chez son ex-conjointe, l’a agrippée par les cheveux et l’a projetée au sol en lui cognant la tête sur le plancher à plusieurs reprises. Les gestes se sont déroulés devant l’enfant de cinq ans de la plaignante qui criait à l’accusé qu’il allait tuer sa mère. »

L'animateur Charles Lafortune a brièvement expliqué la situation et, même si l'homme qui avait perdu son duel contre Justin Lagacé avait été volé par Lara Fabian, TVA a réussi à faire un bon travail pour effacer les tracer de l'homme et insérer de nouveaux segments pour ne pas nuire à la qualité de l'émission. Depuis, tous se questionnaient sur le sort de l'homme du nom de Tim Gaudreau, un naturopathe de 36 ans de Sherbrooke. à

Selon La Tribune, l'homme était, cette semaine, à la Cour du Québec au palais de justice de Sherbrooke. Il a plaidé non-coupable* en appel et a tenté de se victimiser alors que sa carrière musicale qui décollait grâce à La Voix a été ruinée, et que les contacts qu'il s'est faits à La Voix, notamment Lara Fabian et Éric Lapointe lui ont tourné le dos. Il a aussi expliqué avoir vécu une diminution d’environ 30% à 40% de sa clientèle comme naturopathe. Il a entrepris une thérapie de gestion de la colère à l’organisme Le Seuil de l’Estrie. 

De son côté, son ex-conjointe explique que son enfant a gardé des séquelles graves de cet incident, alors qu'il a peur que l'homme revienne chez eux. L'enfant, qui a développé des comportements agressifs, doit maintenant être suivi par un spécialiste. « L’attaque était planifiée et délibérée. (...) Il y a des séquelles physiques et psychologiques encore présentes aujourd’hui » explique la procureure aux poursuites criminelles, Me Véronique Gauthier-Gingras.

Au niveau de la sentence, l'avocat de l'artiste, Mathieu Corbo, et Me Gauthier-Gingras ne s'accordent pas. Les deux s'entendent sur une peine derrière les barreaux, mais ce premier suggère une peine de 90 jours à purger les weekends, accompagné de 200 heures de travaux communautaires et d’un don à un organisme de charité. La procureure aux poursuites criminelles, pour sa part, propose 30 à 36 mois de pénitencier.

C'est le 23 juillet 2019 que Tim Gaudreau connaîtra son sort. 

*L'article a été mis à jour le 19 juin 2019. 

 

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications