En juillet 2017, un touriste Québécois a été condamné à quatre ans de prison, à Cayo Coco à Cuba, pour homicide par imprudence. L'accident de bateau dans lequel il a été impliqué a coûté la vie à une touriste ontarienne. Après plus de deux années en prison. Toufik Benhamiche est maintenant de retour au Québec. 

L'accident dans lequel il était impliqué s'est déroulé lors d'une sortie en bateau loué. Il naviguait sur les eaux cubaines avec sa famille lorsqu'il a percuté l'embarcation d'une Canadienne, Ann Marie Innis, qui a par la suite succombé à ses blessures. Il aurait perdu le contrôle du bateau.

Selon Toufik, les guides l'auraient mal informé sur la manière de conduire le bateau. Il aurait par la suite intenté une poursuite de 341 233$ à la compagnie aérienne Sunwing pour laver sa réputation, car les mesures de sécurité de base n'ont pas été respectées, selon lui.

Trois employés responsables de cette excursion en bateau ont au départ été accusés, mais les accusations contre eux avaient été retirées avant le procès.

Une page Facebook pour son rapatriement avait également été créée. Le député fédéral du bloc québécois, Luc Thériault, la supportait d'ailleurs. Selon eux, l'accusé aurait été un bouc émissaire dans l'histoire.

L'homme et son épouse ont plaidé leur cause devant le cabinet de la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, pendant longtemps avant d'avoir une réponse.

« La froideur avec laquelle ils nous disaient qu'ils ne faisaient rien et qu'ils n'allaient rien faire, que la position du gouvernement ne change pas, reste la même, peu importe c'est quoi les éléments qu'on ajoute, c'est difficile de croire que vous voyez qu'il y a une famille derrière l'histoire », a déploré l'épouse de M. Benhamiche à l'époque, selon TVA.

Finalement, la Cour suprême cubaine a entendu sa cause pour une deuxième fois et elle a rendu une ultime décision qui lui a permis de rentrer au Canada. Sinon, l'accusé aurait dit passer un autre deux ans en prison.

Celui qui était ingénieur à Laval avant les faits a maintenant pu retrouver sa femme et ses deux enfants samedi dernier.  TVA nouvelles a appris qu'il était arrivé à l'aéroport Pierre-Elliot-Trudeau en après-midi. Plus de deux ans après sa condamnation, il est de retour chez lui.

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter