Alors que le vol de données chez Desjardins et Capital One ont fait énormément jaser, voilà qu'une autre situation du genre est arrivé au Québec. Cette fois-ci, un membre du personnel de Revenu Québec a profité du dos tourné de ses collègues pour usurper les données personnelles de 23 000 d’entre eux.  

C’est une enquête interne menée par Revenu Québec qui a démontré qu’un membre du personnel a transféré hors des lieux de travail de l’organisation ces renseignements personnels d’actuels et d’anciens employés de l’organisation.

 

Le fisc de la belle province a aussitôt confié le dossier à la Sûreté du Québec (SQ) dès que la situation a été portée à son attention, le 25 juillet dernier.  

« À l’heure actuelle, rien n’indique dans l’enquête interne que ces données auraient été utilisées à des fins malveillantes ni qu’elles auraient été vendues », a déclaré le président-directeur général (PDG) de Revenu Québec, Carl Gauthier.

La grande majorité des données volées se trouvaient dans une base de données administrative principalement liées aux ressources humaines de Revenu Québec.  

Il s’agit ici du nom, du prénom et du numéro d’assurance sociale de chacun. Dans certains cas, il est aussi question de la date de naissance et du salaire.  

Ne t’inquiète pas, les renseignements fiscaux et les autres informations personnelles contenus dans les dossiers fiscaux des citoyens du Québec ne sont donc aucunement affectés par la situation.  

Donc, il n’y a personne sauf ton comptable qui devrait savoir  si tu as fait 10, 20 ou 100 000 $ l’an dernier.

Pour le moment, deux arrestations ont été faites dans cette affaire, plus tôt mercredi matin, soit une femme de 39 ans et d’un homme de 46 ans de la région de Québec.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter