Depuis quelques semaines, la Caisse Desjardins est au centre de l'actualité alors qu'une importante faille de sécurité a donné lieu au vol de données de plus de 2,9 millions de membres. Tandis que les gens affectés par cette fraude étaient inquiets, le Mouvement a décidé d'offrir une protection aux membres Desjardins en matière de vol d'identité, et ce, sans avoir à s'y inscrire. Tous les utilisateurs de la caisse seront couverts, particuliers et entreprises, à partir de demain.

Il y avait déjà une protection sur tes actifs, peu importe la somme que tu as sur ton compte, et tu seras toujours indemnisé s'il y a des transactions non-autorisées sur ton compte. Ce qui est nouveau, c'est l'assistance en cas de vol d'identité. Une équipe psychologique est maintenant mise en place. En plus, si jamais tu te fais voler ton identité, Desjardins va t'offrir jusqu'à 50 000$ pour la restaurer et pour couvrir le coût des procédures.

Dès demain matin, tu vas pouvoir voir un nouvel onglet protection sur ta page AccèsD, mais tu n'auras aucun geste à poser. C'est automatique.

« Nous avions déjà des spécialités et des avocats spécialisés,  nous bonifions maintenant le soutien. Nous aurons des équipes de soutien psychologique. Desjardins a 45 000 employés. C'est une offre additionnelle. Nos équipes seront mieux outillées pour répondre à nos membres », a mentionné Guy Cormier, le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins lors d'une conférence de presse téléphonique.

Quelques 2,9 millions de membres, dont plusieurs entreprises, ont vu leurs données être volées et ont reçu une lettre par la poste pour les aviser. Le président Guy Cormier a même mentionné avoir reçu cet avis et a dû lui aussi faire ses démarches chez Équifax pour être protégé pendant cinq ans.

Le Mouvement Desjardins offre toujours la protection de cinq ans par Équifax, que tu aies décidé de quitter la caisse ou non. Toutefois, la nouvelle protection ne s'applique qu'à ceux qui sont toujours membres.

Des gens plus sensibles de se faire voler leurs données s'inquiétaient la semaine dernière, alors que leurs informations pourraient avoir été vendues sur le dark web. Desjardins dit être en contact avec ces différents groupes de personnes.

La Caisse ne détient pas plus d'informations de la part de la Police de Laval ou de la Sûreté du Québec, pour l'instant. Le président de Desjardins a tenu à spécifier qu'aucun départ massif de membres n'aurait d'ailleurs eu lieu et il n'y aurait pas eu d'explosion en terme de vol d'identité.

Cette annonce n'aurait toutefois rien à voir avec la tenue de la  réunion d’urgence du Comité permanent de la sécurité publique et nationale qui aura lieu cet après-midi à Ottawa, a expliqué Guy Cormier. Ce Comité parlera de la situation et le président de Desjardins sera sur place.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications