Ce jeudi, en début de soirée, la femme de Justin Trudeau, Sophie Grégoire-Trudeau, a reçu la confirmation qu'elle était atteinte du nouveau virus, la COVID-19. Elle et son mari n'auront d'autre choix que de se placer en quarantaine pendant 14 jours.

Plus tôt dans la journée, Trudeau avait confirmé que sa femme et lui s'isolaient alors qu'ils revenaient de leur voyage à Londres, au Royaume-Uni. Depuis, la première dame ressentait des symptômes associés à la COVID-19. 

« Elle va mieux, mais sur les conseils du médecin, elle se place en isolement et attend les résultats du dépistage de la COVID-19. » avait-il écrit sur son compte Twitter officiel.

Le premier ministre avant aussi confirmé qu'il ferait de même :

« Par précaution, je vais aussi m’isoler et surveiller ma santé en attendant les résultats de Sophie. Mais je travaillerai de la maison. Aujourd’hui, je vais parler à des dirigeants mondiaux et me joindre aux ministres pour une réunion du Comité du Cabinet sur la COVID-19.»

Finalement, le test s'est avéré positif, a-t-on appris dans un communiqué officiel de Cameron Ahmad, le directeur des communications du premier ministre : 

« Sophie Grégoire-Trudeau a subi un test pour la COVID-19 aujourd’hui. Ce test s’est avéré positif. Toujours selon les avis médicaux, elle demeurera donc en quarantaine pour une durée indéterminée. Elle se sent bien, prend toutes les précautions recommandées et ses symptômes demeurent faibles. Les professionnels de la santé assureront le suivi nécessaire avec les personnes qui ont été en contact avec Sophie ».

Justin Trudeau est , pour sa part, en bonne santé apprend-on dans le même communiqué. Toutefois, il devra s’isoler, par mesure de précaution, pour une durée de 14 jours.

Depuis, Sophie a tenu à s'adresser au public alors qu'elle a partagé un touchant message : 

« Je voudrais vous remercier pour tous vos bons mots d’encouragement qui ont su me réchauffer le cœur lors des derniers jours. Bien que je ressente quelques symptômes désagréables liés au virus, je me remettrai sur pieds sous peu. Je me retrouve en quarantaine, mais rien de ma condition ne se compare au sort d’autres familles canadiennes dont la santé est affectée plus sérieusement.

Nous avançons tous ensemble sur ce chemin pour un contrôle assidu de notre santé et je vous encourage à prendre connaissance des faits et de prendre votre santé au sérieux.

Je pense à vous et je vous envoie mon courage (et des caresses de prompt rétablissement à distance! ) » 

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications