Les élections fédérales approchent et la tension est palpable sur les réseaux sociaux. En d’autres termes, les couteaux volent bas! Aujourd’hui, c’est le libéral Ralph Goodale qui a publié sur son compte Twitter une vidéo d'un discours anti-mariage gai prononcé par Andrew Scheer en 2005. Il y énumère les raisons pour lesquelles le mariage homosexuel ne devrait pas être légalisé. 

Depuis que le discours a refait surface, de nombreux Québécois et Canadiens ont fait part de leurs réflexions à ce sujet.

Dans un tweet, l’actuel ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, écrit que « s’il aspire à diriger le Canada, le chef du Parti conservateur doit cesser de boycotter les événements de la Fierté et dire s’il s’oppose toujours au mariage entre personnes de même sexe, comme il l’a affirmé à la Chambre des communes. »

« Il n’y a rien de plus important pour la société que le fait de mettre des enfants au monde puisque la survie même de la société en dépend », plaide à la Chambre des communes celui qui était alors député conservateur de la Saskatchewan, dans la vidéo.

« Les unions homosexuelles ont par nature un caractère diamétralement opposé. Il n’y a pas de complémentarité entre les sexes », enchaîne-t-il dans cette intervention filmée sur le projet de loi C-38, dont l’adoption est finalement venue légaliser ces unions au Canada. 

 Il faut préciser qu’à l’époque, ce n’est pas qu’Andrew Scheer qui s’est opposé au projet de loi C-38 sur le mariage civil. Tous les membres du caucus de l’ancien chef conservateur de l’époque avaient voté contre la légalisation du mariage gai.

Durant son allocution, le jeune conservateur de 25 ans à l’époque y va aussi d’une métaphore d’un chien, de ses pattes et de sa queue.

 « Combien de pattes à un chien si l’on compte sa queue comme une patte, demande-t-il en Chambre. La réponse est quatre. Ce n’est pas parce que l’on dit qu’une queue est une patte qu’elle est vraiment une. »

 Sur les réseaux sociaux, les avis sont assez partagés. Certains trouvent le tout ridicule.

 

D’autres, en revanche, se sont laissé aller dans les commentaires anti-Trudeau.

Le directeur des communications d’Andrew Scheer, Brock W. Harrison, a rapidement partagé un Tweet à la défense du chef conservateur. 

Bref, cette vidéo enflamme les réseaux sociaux et la période électorale n’est pas encore commencée. Ça va être beau en plein dedans! 

 
Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter