Depuis quelque années, Instagram est devenue un véritable panneau publicitaire gratuit si on ne fait pas attention aux influenceurs et célébrités que l’ont suit. En effet, c’est l’endroit idéal pour faire la promotion de produit commandité sans avoir à dévoiler le fait d’avoir été payé pour le faire sans réprimande. Évidemment, cela a changé dans les derniers temps et les contenus commandités doivent techniquement être déclarés. Cela dit, ce n’était pas assez pour Instagram qui interdira désormais la promotion de produit minceur faite aux mineurs.

En effet, la discussion sur l’influence que peut avoir la promotion de produits minceur miracles et de chirurgie sur les réseaux sociaux comme Instagram est entamée depuis un bon moment déjà. Pour beaucoup, l’accessibilité que les jeunes ont par rapport à ce genre de contenu est problématique et il faut agir.

C’est donc ce qu’a fait l’actrice de The Good Place Jameela Jamil avec une pétition afin de faire cesser la promotion de produits de diète miracles sur Instagram et Facebook. 

Après 250 000 signatures sur la pétition de Jameela et beaucoup de bruit concernant cette cause, Instagram s’est penché sur le problème et a pris la décision de limiter l’accès aux publications faisant la promotion de produits minceur et de chirurgie esthétique aux jeunes de moins de 18 ans.

Puis, en plus de les cacher aux moins de 18 ans, Radio-Canada confirme que les deux réseaux, Instagram et Facebook, retireront complètement certains contenus de leurs plateformes: « la plateforme a affirmé que tout contenu qui allègue des solutions « miracles » à propos de telle diète ou de tel produit minceur, et qui est lié à une offre commerciale comme un code promotionnel, sera carrément retiré d'Instagram. »

Cette initiative est faite avec l’objectif de faire d'Instagram un endroit sécuritaire et rendre la pression que cette culture de minceur peut causer sur les jeunes plus légère.

Toutefois, tout comme c'est le cas pour la nudité, les règles risquent de pouvoir être contournées pour les adultes dans quelques cas où la publicité sera plus subtile. Les célébrités connues pour faire la promotion de produits miraculeux comme les Kardashians et une grande majorité d’influenceurs et de youtubeurs pourraient donc toujours honorer leurs contrats et contribuer à l’industrie des produits de perte de poids qui rapporte environ 40 milliards de dollars par année, alors que beaucoup de recherches mettent en doute la légitimité de ce genre de produit.

Il est donc important pour les consommateurs de faire leurs recherches avant de croire aveuglément ce que promeuvent les influenceurs, mais surtout, il serait temps pour les mégas plateformes telles qu'Instagram de faire des recherches afin de bien considérer ce qu’ils permettent sur leur plateforme.

C'est inquiétant de voir qu’un corps de femme un peu trop sexy est censuré dans le temps de le dire, mais que des produits potentiellement dangereux sont mis en valeur sans aucunes représailles. 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter