Les républicains ont approuvé aujourd'hui un projet de loi sur l'avortement grandement réprouvé dans l’état de l’Alabama aux États-Unis. Les médecins pratiquant des interruptions volontaires de grossesses pourraient écoper d’une peine de prison allant de 10 à 99 ans. Même dans le cas d’inceste ou de viol, les professionnels ne pourraient plus appliquer cette méthode aux femmes en faisant la demande.

Il s’agirait de la loi la plus sévère aux États-Unis concernant l’avortement, selon l’Agence France Presse (AFP).  Il ne manque que l’approbation de la gouverneure républicaine de l'État, Kay Ivy. En effet, ving-cinq sénateurs de l’état sur ving-sept, dont la majorité sont des hommes politiciens blancs, ont approuvé le projet de loi. L’avortement pourrait être pratiqué seulement dans le cas où la vie de la femme est en danger.

Le Lieutenant-gouverneur Will Ainsworth a approuvé cette motion, la qualifiant d’un  « grand pas vers la protection des enfants qui ne sont pas encore nés ».

Cette loi affecterait plus particulièrement les femmes noires et celles plus pauvres, qui ne pourrait pas se payer les ressources en dehors de l’état, mentionne The Guardian.

La National Organization for Women a qualifié ce projet de loi d' « inconstitutionnel » et la femme serait de nouveau contrôlée par des lois qui auraient le contrôle sur leur corps, leur santé et leur vie.  

Cela remettrait en question l’arrêt Roe v. Wade de 1973 qui laissait aux femmes le droit de se faire avorter.

Plus de la moitié des États américains ont instauré depuis le début de l’année 300 règles pour limiter l’accès à l’avortement, selon l'institut Guttmacherm qui défend le droit des femmes. Des projets de loi semblables ont été bloqués dans d’autres États.

Sur les réseaux sociaux, les réactions sont fortes :

 

Notons qu’au Québec, l’avortement n’est plus un crime depuis 1988, selon Éducaloi. « Les femmes peuvent avorter sans crainte de poursuite criminelle », selon la loi.

Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement.

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter