Alors que les extensions capillaires étaient auparavant réservées aux gens riches et célèbres, c’est maintenant un accessoire beauté accessible à tous. Disponibles selon des procédés différents et des brochettes de prix accommodant tous les budgets, il est possible d’avoir une chevelure plus longue et plus épaisse en quelques heures et même en quelques instants. Cela dit, les méthodes ne cessent d’évoluer. Ainsi, j’ai testé les nouvelles extensions capillaires des vedettes québécoises et voici mon expérience.

Pour ma part, j’ai essayé plusieurs types d’extensions : à clip, tressé, à bandes collées ou à micro-anneaux et les mèches à fusion chaude.

J’ai donc été très intriguée quand j’ai entendu Alicia Moffet parler d’une nouvelle technique pour laquelle elle se déplaçait jusqu’en Arizona et qui était maintenant disponible au Québec.

J’ai ensuite fait des recherches pour en apprendre plus sur CD Extensions, le salon en question, et j’ai tout de suite voulu essayer ce qui s’appelle la méthode Habit hand tied donc attachée à la main.

Le nom Habit provient du salon en Arizona qui a mis au point cette technique sans chaleur et qui a pour but de mettre le moins de stress possible sur le cheveu naturel.

Afin de rapporter fidèlement cette approche au Québec, Catherine Dupuis, la propriétaire de CD Extensions et son partenaire Joey Campeau sont allés directement au salon Habit pour suivre une formation complète.

C’est maintenant avec la marque d’extensions Diamond qu’elle a développée elle-même et qui est déjà populaire auprès de personnalités québécoises telles que Noémie Dufresne, Myriam Lemay et Caroline Lefort, la fiancée de Roxane Bruneau, qu’elle offre cette pose.

CD Extensions opère présentement de Sherbrooke, mais de beaux projets d’expansions sont en cours et un salon offrant la méthode Habit, les extensions Diamond ainsi que coupe et coloration sur place devrait ouvrir à Montréal d’ici cet été.

En quoi consiste la méthode Habit

Il s’agit d’une méthode d’extension de cheveux exclusive.

Tout d’abord, les techniciens créent une ligne avec un fil de la même couleur du fond de tête et quelques micro-anneaux d’une couleur neutre et identique à celle des cheveux.

Puis sur ce fil ils tissent une trame nommée hand tied weft. Cette trame est aussi mince qu’une feuille de papier, il n’y a donc pas beaucoup de points de contact sur les cheveux qui respirent ainsi sans problème. 

Les techniciens pourront coudre jusqu’à six bandes, ainsi, avec deux à trois trames il est possible de poser assez d’extensions pour un look naturel et fournis. 

Ces extensions offrent donc une transformation des plus discrète et sans dommage.  

Mon expérience 

Alors, après avoir contacté Catherine pour avoir des informations et prendre rendez-vous, nous avons fait une consultation à distance, comme il est souvent le cas pour les clientes qui habitent loin (je suis de Montréal) ou qui n’ont pas le temps de se déplacer pour une courte visite. 

Je lui ai donc envoyé une photo de mes cheveux pour qu’elle ait une idée de leur longueur, texture et couleur.

Elle m’a ensuite conseillé une longueur qui répondrait à mes attentes et nous avons pris le rendez-vous.

À mon arrivée, Catherine et Joey avaient préparé quelques teintes de brun afin d’être certains d’avoir la couleur qui s’agencerait parfaitement à mes cheveux.

J’ai été accueillie avec des rafraichissements et on m’a donné une cape afin de protéger mes vêtements des cheveux qui pourraient tomber sur moi lors de la coupe finale. 

Catherine m’a aussitôt mise très à l’aise en m’expliquant ses valeurs et son expertise. Je savais que j’étais entre de bonnes mains alors qu’elle a développé elle-même sa marque d’extension et de shampoings afin d’être certaine de la qualité et de ses produits.

La pose elle-même a duré un peu plus de trois heures, mais c’est parce que je posais beaucoup de questions. Pour un rendez-vous normal, il faut compter entre 2 h et 2 h 30.

J’ai donc été assise confortablement et l’équipe s’est mise au travail. 

La procédure est vraiment sans douleur et j’ai été étonnée de voir la quantité de cheveux qu’il était possible de mettre sur deux trams qui ne prennent pas beaucoup d’espace sur la tête.

Lors du résultat final, j’étais véritablement enchanté de ma chevelure longue et volumineuse.

Voici le résultat :

Mais, c’est de retour à la maison que le vrai test commence, car s’il est facile d’aimer le résultat quand les cheveux ont été savamment placés par des professionnels, c’est dans le quotidien que la pose est mise à l’épreuve. 

Pour cela, Catherine a une liste précise d’entretien qu’elle donne à ses clientes afin d’être certaine que la pose ne soit pas compromise. 

Je peux dire qu’à part un léger inconfort lors de la première nuit, je ne sens déjà plus les trams et j’ai réussi à coiffer mes cheveux avec une facilité absolument satisfaisante. 

Selon elle, c’est la méthode idéale pour celles qui aiment beaucoup les mèches à micro-anneaux, mais qui souhaitent avoir une pose moins envahissante et je suis totalement d’accord. 

Puisque les cheveux poussent, il faut retourner au salon aux deux mois pour aller faire remonter les extensions. À ce moment, Catherine et Joey s’assurent que les cheveux naturels sont toujours en bonne santé et qu’il est possible faire la repose sans dommage.

Je trouve que, comparée à la fusion chaude, celle-ci prend moins de temps, est moins apparente et moins inconfortable les jours suivants. 

Je peux me faire des couettes mi-hautes absolument indétectables et les couettes hautes demandant simplement un peu de soin pour paraître très naturelles. 

Les boucles tiennent bien et même lorsque les cheveux sont droits, il faut vraiment porter attention pour voir la démarcation entre mes cheveux et les extensions.

De plus, le look final est magnifique et je peux dire que jusqu’à maintenant, je suis vendue à la méthode Habit

Selon tes attentes, donc la longueur et l’épaisseur, les prix varient entre 250 $ et 655 $ pour la pose initiale et la repose tourne autour de 65 $ la rangée.

Cela dit, avec le bon soin, les extensions elles-mêmes peuvent durer plus d’un an, à condition d’aller les faire remonter tous les deux mois.

Si cette nouvelle technique t’intéresse, tu peux donc contacter CD Extensions qui sont, pour le moment, les seuls dans la province à l’offrir. 

Méthode Habit au CD Extension

Coût : Entre 250 $ et 655 $.

Où : À Sherbrooke, bientôt à Montréal.

Pourquoi tu dois y aller : Pour avoir la chevelure dont tu as toujours rêvé avec une nouvelle méthode légère et adorée des personnalités québécoises.


Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement la position de Narcity Media sur le sujet.

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter