POP Underwear la compagnie 100 % québécoise a annoncé, dans les derniers jours, la venue d'une collection exclusive de maillots de bain en collaboration avec Othersea Bikini. Cette semaine, les deux propriétaires de POP Underwear, Jessika et Vahiné, dévoilent tout sur leur nouvelle ligne de bikinis.

Lors de leur grande annonce, samedi le 25 avril, on apprenait  la date de lancement pour la prévente : lundi le 27 avril à compter de 17 h. Leurs maillots de bain réversibles semblent déjà faire l'unanimité auprès de leurs abonnés si on se fie aux réactions sur les réseaux sociaux. 

Pour le moment, deux modèles seulement sont dévoilés et seront mis en vente sur leur site Web. L'un portant des arcs-en-ciel et la fameuse phrase « Ça va bien aller », l'autre des illustrations de baleine avec le « I whaley like you » sur le côté adjacent. 

Les deux entrepreneures nous dévoilent la naissance de ce projet et nous laissent entrevoir le futur de leur marque de sous-vêtements fabriqués de toutes pièces au Québec. 

Est-ce que ça faisait longtemps que vous aviez en tête de lancer une ligne de maillots de bain

Jessika : « Vraiment pas dans le fond. Othersea m’envoyait souvent des maillots de bain et moi je trippais solide sur la qualité. Quand on a demandé à des places pour faire des Pop Up de sous-vêtements cet hiver, Othersea nous a écrit et nous a dit ''Hey nous on aurait un local pour vous si ça vous tente''. Ce sont deux femmes entrepreneures du Québec, tout est fabriqué aussi au Québec puis quand on est arrivées là-bas, moi et Vahiné on s’est dit que ce serait insane de faire une collaboration avec eux. 

« Elles avaient vraiment l’expertise des maillots de bain, ça fait quand même trois ou quatre ans qu’elles font ça. Elles nous ont conseillé sur les modèles les plus vendus, qu’est-ce qui va être bon pour nous et on s’est occupée plus au niveau du design et de penser comment on peut amener POP, les sous-vêtements qu’on connait tellement bien, mais en maillots de bain. De faire justement des réversibles qu’un bord c’est une phrase alors ça garde encore notre authenticité et de l’autre bord c’est vraiment le dessin un peu humoristique. »

Vahiné : « Aussi, on remet 1 $ par maillot de bain vendu à une banque alimentaire. Jessika et moi on a fait une fondation pour ramasser de l’argent pour aider les banques alimentaires à nourrir les personnes qui sont dans le besoin en ce moment. »

Il semble avoir eu une forte demande de la part de vos abonnés, est-ce que c'est ce qui vous a poussé à sortir cette collection pour l'été 2020?

Jessika : « Depuis le début de l’aventure de POP, ça fait à peu près un an, on reçoit beaucoup de messages comme ''OMG vous devriez faire ce que vous faites, mais en maillots de bain''. On crée et on adore ça parce que c’est tellement créatif comme projet, mais on est vraiment à l’écoute de notre clientèle et on a vu qu’il y avait une demande au niveau de maillots de bain alors on s’est dit ''pourquoi pas en faire une édition spéciale?'' »

Vahiné : « Je pense que, si on n’avait pas rencontré les filles, on ne les aurait peut-être pas sortis aussi tôt. »

L'annonce s'est faite ce samedi et vous semblez déjà recevoir de nombreux messages, comment trouvez-vous la réception du public jusqu'à maintenant ?

Vahiné : « Les gens sont vraiment contents, on a reçu de bons feedbacks. Plusieurs de nos amis nous ont demandé d’en mettre de côté et on n’en réserve même pas pour nos amis. La quantité est encore plus limitée que les sous-vêtements. C’est une prévente et on ne sait pas à quel point le monde va se précipiter. »

Jessika : « On va vraiment le voir ce soir, [le 27 avril], parce qu’on lance la collection sur le site Web à 17h. Je pense qu’il va avoir un bon engouement ce soir. C’est sûr que c’est plus cher que les sous-vêtements parce qu’ils sont réversibles, alors c’est vraiment un 2-en-1. »

Est-ce que ce sera la seule collection à voir le jour ? Avez-vous déjà pensé à d'autres modèles ?

Vahiné : « En fait, oui on va avoir d’autres collections de sous-vêtements, mais pour les maillots, on va voir ce qui se passe avec le lancement et après on va décider si on sort d’autres collections. Mais les idées on n’en manque pas, on en a toujours plein. »

Jessika : « Exactement, alors ça reste encore un peu une surprise parce que même nous on ne le sait pas! »

Lorsque vous sortez une nouvelle collection, il y a habituellement un accessoire surprise, comme les casquettes, les pyjamas de Noël ou les sacs de voyage. Est-ce que ce sera le cas encore cette fois-ci ?

Jessika : « Pour les sous-vêtements oui, mais pas pour les maillots de bain. »

Vahinée : « Dans le fond, ce soir c’est vraiment la vente des deux modèles de maillots de bain seulement. »

Vous êtes à la tête d'une entreprise gérée par des femmes pour les femmes, mais sentez-vous qu'il y a une demande de la gent masculine ? Avez-vous songé lancer des modèles pour hommes ?

Vahinée : « Oui, il y en a une de plus en plus et on travaille là-dessus. En ce moment, pour être véritablement franche, on se concentre vraiment sur les plus sizes. C’est ça notre objectif en ce moment, de pouvoir l'offrir à notre clientèle parce qu’il y a une grande demande et on a déjà commencé à travailler là-dessus, mais les hommes ça va venir. »

Jessika : « On veut vraiment bien s’établir avec les femmes avant d’aller vers les hommes. »

Leur premier anniversaire approche et les filles envisagent de continuer sur cette lancée. Elles débordent d'idées pour la suite et Jessika nous a même annoncé le début d'une nouvelle conquête outre-mer : 

« On entre dans pas long dans notre deuxième année et je sais qu’on veut déjà aller vers la France. On a déjà quelques clients en France et on prépare une première campagne, une petite campagne, pour la collection de juin. »

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter