Samedi dernier, la jeune Bianca Andreescu, 19 ans, marquait l'histoire en étant la première Canadienne à remporter un tournoi du Grand Chelem, suite à sa victoire contre la légende Serena Williams. Alors que la joueuse de tennis mettait la main sur la bourse de 3,85 millions de dollars américains, Bianca Andreescu a débuté sa tournée de presse à New York revêtue d'une création d'une designer québécoise, Marie Saint Pierre, ce qui peut nous rendre très fiers. 

En effet, c'est Mahrzad Lari, le directeur des collections pour la Maison Marie Saint Pierre qui nous explique que son équipe avait déjà contacté celle d'Andreescu, qui adorait leurs collections. Alors qu'il était déjà à New York pour le pop-up Marie Saint Pierre à Tribeca, qui s'y installe pour deux mois, il est allé à l'hôtel de la championne pour lui proposer différents looks. 

« Je suis allé à son hôtel ce matin pour la styler et on a passé la matinée à essayer les looks de notre collection Automne 2019. Elle a finalement choisi le look qu’elle porte.  » Raconte Mahrzad Lari qui pose fièrement avec Bianca qui porte le fruit de son travail ci-haut. 

La robe portée par la championne des US Open s'appelle CYME, et elle est en vente en boutique, comme en ligne pour la somme de 1 100$. C'est une création montréalaise, du design à la confection. La taille de Bianca est soulignée avec la ceinture Convey, qui n'est pas disponible en ligne, mais vendue en boutique à Montréal et New York. 

Avec cette victoire, Andreescu grimpe au 5e rang mondial. Elle raconte à Radio-Canada que ce n'est qu'un début: « Mes objectifs sont de remporter le plus de tournois du grand chelem possible et devenir numéro un mondiale. » 

 

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter