Alors que la situation dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) au Québec a été décrite comme une urgence nationale par François Legault, le footballeur Laurent Duvernay-Tardif offre ses services dans un CHSLD.

Le joueur natif du Québec qui vient de remporter le Super Bowl a pas mal fait jaser dans les derniers temps autant chez les fans de sports qui sont ravis de voir un Québécois honoré dans la NFL que pour le reste de la population pour ses nombreux autres talents. 

Détenteur d’un doctorat en médecine, il sait aussi se servir de ses mains, ayant profité du confinement pour se mettre à la menuiserie

Ses loisirs d'homme confinés sont mis en pause : La Presse rapporte que l’athlète aurait commencé à travailler dans un CHSLD de la Montérégie qui n’est pas mentionné, puisque Duvernay-Tardif semble vouloir garder ses activités sous le radar. 

C’est donc l’occasion pour lui de faire bon usage de son doctorat en cette situation de crise. 

Le gouvernement avait d’ailleurs demandé aux médecins et aux personnels qualifiés d’aller aider les infirmières dans les CHSLD alors que c’est environ 9 500 employés qui étaient considérés comme absent du réseau de la santé à cause du coronavirus en date du 23 avril 2020.

Nous avons pu voir plusieurs citoyens et personnalités publiques ayant une formation rejoindre les premières lignes dans les hôpitaux.

Cela dit, bien qu’il ait son doctorat en main, Laurent n’a pas entamé sa résidence afin de mettre ses connaissances en pratique.

Mais depuis le 24 avril, toutes personnes ayant du temps libre sont éligibles afin de postuler dans pour un emploi en CHSLD.

Ce serait donc le vendredi 24 avril que le joueur des Chiefs de Kansas City aurait commencé à faire sa formation pour son premier quart de travail.

Selon La Presse, « des témoins sur place l’ont notamment vu changer des culottes jetables et distribuer des repas, comme le font les préposés. »

Il démontre ainsi qu’il était sérieux lorsqu’il affirmait qu’il répondrait à l’appel afin d’aider en première ligne, si l’occasion se présentait lors d’une entrevue avec TVA en début avril.

Alors que la nouvelle vient de tomber, on apprend que Laurent fait la couverture du magazine Sports Illustrated. 

C'est dans celui-ci que Laurent Duvernay-Tardif raconte son expérience en première ligne dans un CHSLD.

« Jouer au Super Bowl, par rapport au fait de retourner dans le système médical durant une pandémie, c’est totalement différent. En février, je savais que plus de 100 millions de personnes allaient regarder le match et je voulais gagner. Quand tu vas aider, c’est un devoir en tant que médecin et citoyen. Ce n’est pas le moment de jouer au héros et d’être impulsif. »  

Alors qu’il utilisait jusqu’à maintenant sa plate-forme médiatique pour rappeler l’importance de la distanciation sociale, il peut à présent faire sa part sur le terrain, tout comme toute personne souhaitant prêter main forte dans les CHSLD.

 

 

 

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications