Les exploits des Canadiens sont assez rares en cette saison 2019-2020. En fait, l'équipe montréalaise peine à atteindre les séries depuis plusieurs saisons et, cette année, le même scénario semble se répéter. Pour ajouter aux difficultés de l'équipe, les blessures semblent viser tous ses joueurs importants, si bien que Marc Bergevin, directeur général, se devait d'aller chercher du renfort en ce début d'année 2020. C'est pourquoi il a mis la main sur une ancienne grande vedette de la LNH, Ilya Kovalchuk.

L'attaquant russe n'en est pas à ses premiers coups de patin dans la ligue, loin de là.

Il a longtemps fait partie de l'élite des francs-tireurs de la LNH. À 36 ans, cette chance de jouer à Montréal est probablement une des dernières pour lui de briller dans le hockey professionnel. 

Voici donc 8 choses à savoir à propos du nouveau joueur du Tricolore. 

Il vient de Tver, en Russie

L'athlète russe vient d'une ville de 400 000 habitants peu connue, soit Tver, en Russie. Il est d'ailleurs une des plus grandes personnalités et fiertés de la place. 

Il est marié à Nikol Kovalchuk, une chanteuse et mannequin fitness

Kovalchuk a épousé Nicole Andrazajtis Kovalchuk, de son vrai nom, en 2008. Elle est une chanteuse, mannequin et entraîneuse originaire de Russie et âgée de 35 ans. 

Lui et sa femme ont 4 enfants

Kovalchuk est père de deux garçons et de deux filles, soit Philipp, Artem, Karolina et Eva. 

Il vient tout juste de s'acheter une maison de 11,2 M $ à Beverly Hills

Vraisemblablement, ce n'est pas le contrat de 700 000 dollars qu'il vient de signer avec la Sainte-Flanelle qui lui a permis de s'offrir cette luxueuse propriété, mais plutôt l'ensemble de sa carrière.

Selon le Los Angeles Times, l'endroit, situé à Bervely Hills, comprend cinq chambres à coucher, six salles de bain, une salle à dîner, une piscine, un spa et bien plus.

Il a gagné la médaille d'or aux Jeux olympiques de 2018 à Pyeongchang

Le puissant attaquant russe a remporté la médaille d'or aux Olympiques de Pyeonchang en 2018. L'équipe avait gagné en finale contre l'Allemagne avec la marque de 4 à 3. Kovalchuk s'était d'ailleurs classé parmi les meilleurs pointeurs de l'événement.

Il est aussi un grand amateur de soccer

Ilya n'est pas seulement un joueur et un amoureux de hockey, mais il semble aussi passionné d'un autre sport très populaire, soit le soccer. En effet, il suffit d'aller faire un petit tour sur son profil Instagram pour constater qu'il est vraiment un amateur du ballon rond. 

Il a signé un immense contrat de 100 M $ en 2010

Lors de son échange des Trashers d'Atlanta aux Devils du New Jersey en 2010, il a signé une offre faramineuse de 100 millions de dollars pour 15 ans avec l'équipe. Par contre, trois ans plus tard, il retournait en Russie pour jouer avec le SKA de Saint-Pétersbourg.

Il s'est adressé aux médias en français à son arrivée à Montréal

« Je suis très heureux d’être à Montréal », a-t-il lancé lors de sa rentrée médiatique montréalaise, un grand sourire au visage. Bien qu'il ne parle pas encore français, Kovalchuk s'exprime très bien en anglais et bien sûr, dans sa langue natale, le russe. 


Il y a des histoires partout! Si tu as un scoop à partager, envoie-nous un message, une vidéo ou une photo à @Narcityquebec sur Instagram ou Facebook.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications